Chronique

PAPERBACK FREUD - HARD ROCK CITY / Longfellow Deeds Records 2013

Paperback Freud est un groupe Suédois qui sort aujourd’hui son troisième opus. Après un premier album sortie dans leur Scandinavie natale « Roller » en 2006, le groupe vise l’Europe et sort en 2009 « All In A Day’s Work ». Fort du succès de ce dernier, les Suédois reviennent avec un « Hard Rock City » bien trempé.

Car oui, Paperback Freud envoie du lourd tout au long de cette galette. Ils nous servent un hard rock très énergique, ravageur, bien gras et old school. On pense immédiatement à des groupes tels que AC/DC, Aerosmith, Airbourne ou encore Kiss.

Des riffs qui tuent, des refrains entêtants comme par exemple la tuerie de « The Boy Is Bleeding Out », un chant d’une puissance vocale parfaitement maitrisée, des solos de gratte survolté comme sur « Writings on the Wall ». Bref, une bonne dose d’adrénaline.

Le groupe sait aussi faire dans la finesse avec « Soul Eaters » qui démarre sur un riff bien percutant pour enchainer avec un ralentissement de dynamique dans un rock à relent country.

D’ailleurs la touche country se fait entendre de temps à autre ainsi qu’une touche blues notamment sur « This Ain't No Discotheque ». Très efficace.

Quand à « Too Drunk To Tell », c'est un des titres les plus enjoués, calibré pour la scène. Un rythme entêtant et endiablé; déconcertant ! Tout comme « Rock And Roll Star » qui clôture cet album aux sons bien frappés qui casse tout sur son passage.

« The Wild Ones » LA ballade de l’album qui donne un autre ton à cette galette aux muscles bien dessinés.

Il est certain que ce « Hard Rock City » doit prendre une puissance encore plus explosives en live. Une déferlante rock’n roll survolté.

Vous l’aurez compris, avec Paperback Freud, pas de chichis ! Du pur et dur rock’n roll servit par une belle bande de Suédois au son puissant et clair et aux influences riches et variées.

Si vous voulez vous faire un premier avis concernant le groupe, ou simplement retrouvez notre joyeuse bande, n’hésitez pas à aller voir le clip de « Shakin' » qui est disponible sur leur site officiel (lien plus bas.)

Avec Paperback Freud, nul doute que la relève du rock’n roll est assurée. Une bonne dose de remontée dans le temps, à l’époque où certains étaient seulement des ados aux cheveux gras et d’autres encore en culotte courte à sucer leurs pouces !

Tracklist :

01. Hard Rock City
02. Shakin'
03. Soul Eaters
04. The Boy Is Bleeding Out
05. Writings on the Wall
06. This Ain't No Discotheque
07. Too Drunk To Tell
08. The Street
09. The Wild Ones
10. Bully Killer
11. Rock And Roll Star
 
Critique : Elodie
Note : 8/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 1074 fois