Chronique

MOTORHEAD - AFTERSHOCK / UDR 2013

Décidément rien ne semble arrêter Lemmy Killmister et sa bande !! Même les récents problèmes de santé n'ont pas fait tomber cette machine de guerre qui nous revient pour un 22ème opus dédié aux fans de rock sévèrement burné !!

D'entrée « Heartbreaker » met les choses au point !!! Du très bon Motorhead vient à nos petites oreilles délicates et prouve que notre trio et dans une putain de forme !! On ne fait pas la fine bouche avec « Coup de grâce » qui même si elle est plus mélodique envoie assez des pieds pour te botter le cul !
Un peu de blues, pour calmer nos ardeurs, brut de décoffrage avec un « Lost woman blues ». ça fait du bien de calmer le jeu et ainsi profiter du feeling de Phil Cambell. A noter une fin accélérée qui met à terre ! Puis la speed « End of time » déboule et te fait headbanger comme un fou ! Du Motorhead sur-vitaminé qui prouve que Mikkey Dee est un cogneur hors paire !! Qui a dit qu'à 68 ans on pouvez pas encore faire du hard rock !?
Ambiance bluesy sous amphét. pour « Do you belive » qui ne te lâche pas ! Cette album là et méchamment venimeux une seul piqure et c'est pour la vie ! On revient à du plus classique avec « Death machine » qui j'avoue et bien trop simple pour être intéressante mais bon, c'est pas très grave tout ça.
Petite intro cool pour « Dust and glass » sur laquelle Phil Cambell fait a nouveau parler de lui. Une ballade étonnante mais fort convaincante avec un Lemmy posé qui chante comme rarement (ou qui chante tout court tout dépend des points de vue). Court mais bon ! Aller on fait un petit « Going to Mexico » qui n'a rien à voir avec sa sœur Going to Brazil. Ici c'est du hard rock purement Motorhead qui souffle dans nos enceintes !!
Après cette déferlante un bon mid tempo « Silence when you speak to me » (ça veut tout dire ça !! Tu l'emmerdes pas le Lemmy) débarque pour ne pas faire refroidir la viande ! « Crying shame » est plus habituel tout en délivrant de bon moment de rock fort comme on l'aime.
« Queen of the damned » enchaine sans temps mort et nous livre du bon speed rock savamment mit en œuvre par un trio infernal qui en connait un rayon en reine des damnés ! Et puis tant qu'on y est pourquoi pas retrouver un mélodique et entrainant « Knife » tranchant malgré ses couches de sucreries. Si vous n'êtes pas encore rincé voilà « Keep your powder dry » pour vous mener à l'achèvement complet ! Rarement nos Britanniques (Pardon Mikkey) auront pondu autant de titres dans un album ! Le vrai 'coup de grâce' arrive avec un atomique « Paralyzed » qui t'arrache la tête sur place ! Oh là là que ça va être dur de s'en remettre de celle là !!!

Conclusion : Motorhead plus fort que la mort !? C'est bel et bien le message que semble nous donner cet opus, qui rock comme un fou et avec ce petit quelque chose de plus qui fait la différence !! Tout simplement une référence !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4901 fois