Chronique

GOV\'T MULE - SHOUT / Provogue 2013

Cela fait un bon moment que la mule nous délivre des albums entre rock sudiste et blues, très souvent salués par les spécialistes, aujourd'hui les revoilà pour un 10ème méfait, qui je dois malheureusement l'avouer sera mon premier. Alors go !

On entame les hostilités avec « World boss » qui envoie des pieds comme c'est pas permis !! Le son de cet opus est exquis et chaque musicien joue grave ! Un premier titre qui déjà donne le ton. « No reward » prend le relai et enfonce le clou avec un blues sudiste des plus provocateurs. Qu'il est bon de s'attarder sur de la si bonne musique.
On calme le jeu avec un « Whisper in your soul » qui pourrait rappeler Ben Harper. La suite bien plus blues nous transporte dans les 70'. Place à la ballade avec « Captured » qui comme on peut s'y attendre fait son effet. Un superbe moment bien porté par un Warren Haynes tout en subtilité.
Après un tel moment, on reprend nos esprits tranquillou avec un « Scared to live » au sonorités reggae des plus agréables. Un mélange des genres étonnant mais convainquant.
On revient dans le groove qui déchire avec un « Stoop so low » réellement d'enfer. Ça c'est de la musique !! A noter une fin en impro extra. Deuxième ballade avec la déchirante « Forsaken savior » qui à nouveau nous plonge dans une musique exquise à l'ancienne, où chaque musicien apporte son petit plus. Vraiment de la très grande musique. « Done got wise » se la joue bon vieux blues à la Robert Johnson. Un nouvel hommage aux pionniers du sud. « When the world gets small », est une petite chanson calme qui délivre encore de belles choses. Toujours aussi subtil et inspiré le Blues de Gov't Mule est splendide. Et quel jeu de guitare !
Un petit « Funny little tragedy » débarque dans un esprit plus moderne et rock. Hum que ça fait du bien ! Un titre qui devrait mettre le feu sur scène !!
On termine avec long « Bring on the music » et ses 11 minutes de blues de très grande classe, qui fleure tellement bon les 70' que l'on en regretterait presque notre temps présent. Oui du grand art.

Place au cd bonus gavé d'invités venus interpréter les nouveaux titres, qui comme son jumeau débute par « World boss » avec un illustre inconnu : Ben Harper !! Rien que ça !! Le titre reste le même (ce qui n'est pas le cas de tous) mais avec la classe de Ben en plus. La rock « Funny little tragedy » se voit rehaussée d'Elvis Costello. Perso je préfère l'originale.
La groovy « Stoop so low » est quand à elle reprise avec Dr John qui apporte encore plus de blues à ce blues. Ça sent le Mississipi à plein nez Trop la classe !! Jim James (My morning jacket) s'occupe de « Captured » et apporte beaucoup de sensibilité à cette ballade : enivrant. La douce et sensuelle Grace Potter vient poser sa voix sur « Whisper in your soul » et change presque la nature de ce titre à elle seule !! Magnifique. C'est en toute logique que Toots Hibbert s'en prend à « Scared to live », pour là encore un très grand résultat! Du pur reggae
Le génial Glenn Hughes se charge quand à lui de « No reward » et lui insuffle une puissance et un groove nouveau. Encore du grand art !! « Bring on the music » raccourci ne perd pas son intérêt grâce à l'interprétation viscérale de Ty Taylor ! Un must là encore ! Le sud africain Dave Matthews prête sa voix à « Forsaken savior » et nous gratifie d'une sensibilité à fleur de peau qui rend à merveille.
« Done got wise » voit le génie qui monte prendre place. Myles Kennedy se frotte ici avec brio à ce profond blues. Que du bonheur!!!! On termine avec une légende Steve Winwood qui chante « When the world gets small » et apporte son expérience pour un résultat exquis.

Conclusion : Pour son 10ème opus la mule à su rester elle même, proposant un panaché de blues rock de grand, pardon de très grande classe !! Le cd bonus est de l'or en barre, bref un condensé de bonheur pour quiconque y posera une oreille.
 
Critique : Guillaume
Note : 9.5/10
Site du groupe :
Vues : 4839 fois