Chronique

BLAME - RESILIENCE / Autoproduction 2013

Une fois n'est pas coutume, encore un album de p'tits français à chroniquer. Des Vosgiens cette fois-ci, décidément j'aurai fait le tour de la France en peu de temps.

Bref, concentrons nous cette fois-ci sur Blame. Groupe oscillant entre trash, death et hardcore. (C'est tout?!). Ah oui, le chant est uniquement en français, de quoi rebuter, (personnellement en tout cas); la langue de Shakespeare est tellement plus poétique, c'est bien connu.

Donc, non adepte du chant dans notre langue... mais ici soyons clair, le chant est hurlement et il est parfois même difficile de reconnaître que c'est en français. A ce sujet, parlons des textes qui sont eux loin d'être originaux et poétiques et qui tombe bien trop souvent dans les clichés de "le metal c'est le mal". Des jeux de mots sont envoyés de temps à autre, ça en est presque ridicule.

Une chose positive à dire tout de même, le son est d'une qualité remarquable.
Musicalement très mécanique, vocalement bien salé.

Je retiens seulement de ce « Resilience » , la pochette qui donnait envie de se lancer dans l'écoute de cette galette. Malheureusement, mon enthousiasme est retombé aussi vite que ce qu'il était arrivé.

Les Vosgiens me laisse totalement perplexe à la découverte de ce premier album. Alors oui, musicalement c'est dévastateur mais ça en est pas moins creux et pauvre en qualité; oui la qualité du son est là et d'ailleurs cela doit être soulignée pour une autoproduction mais comme précédemment dit (écrit?!), c'est beaucoup trop mécanique. Les guitares se font parfois agréable mais trop peu pour donner du cachet à ses compositions plates et répétitives.

Aucun titre ne se démarque, le tout est vraiment bourrin au possible et incessant. Un premier album décevant. Next!


Tracklist :

01. Double Face,
02. Hétaïres,
03. En Bloc,
04. L'Enfer Verre,
05. L'Adulte Erre,
06. Ex Inhibitions,
07. Fureur,
08. Ode Hissée,
09. L'Os Ment,
10. Résilience,
11. Triste Cire
 
Critique : Elodie
Note : 3/10
Site du groupe : Page Facebook de Blame
Vues : 4838 fois