Chronique

MICHAEL SCHENKER\' TEMPLE OF ROCK - BRIDGE THE GAP / Inakustic 2013

Ah qu'il est bon de retrouver notre guitare héro Allemand qui depuis ses débuts ne nous aura jamais laissé seuls très longtemps. Aujourd'hui une nouvelle ère commence (la combien déjà!?) avec ce nom de groupe (qui reprend le titre de son dernier album) qui intronise définitivement Francis Buchholz, Herman Rarebell et Doogie White, toujours accompagné de son fidèle lieutenant Wayne Findlay.

Une courte intro « Neptune rising » ouvre l'album avant de nous envoyer sur l'épique « Where the wild winds blow » qui décape et voit un Doogie White maîtriser son sujet ! Je le confirme le Mad Axemen à bien retrouvé toute sa verve !!
On accélère le rythme avec un « Horizon » bien balancé qui te fait taper du pied et met en évidence Herman Rarebell ! On change de registre avec « Lord of the lost and lonely » qui rappelle étrangement le dernier opus de Rainbow dans lequel apparaît Doogie. Surprenant mais entraînant.
Toujours aussi rythmé « Rock n roll symphony » envoie du bois et va mettre le feu en live ! On ralentit le rythme et on reprend des airs épiques avec « To live for the king », l'apport de Mr White se ressent car rarement un chanteur du Schenk aura été aussi théâtral !
Attention aux excès de vitesse avec « Land of thunder » qui déboule à 200 à l'heure, avec ses faux airs à la Malmsteen !! Oh que c'est bon !! Place à un mid tempo « Temple of the holy » toujours aussi bon avec un Schneker dans un solo inspiré !!
Nouveau mid tempo avec « Shine on » qui montre un Michael Schenker sous un jour peu connu de lui. Un titre presque métal. Début calme vite repris pour « Bridges we have burned » toujours sous forme d'un mid tempo épique, mais toujours aussi bon !
« Because you lied » quand à elle m'accroche beaucoup moins. Un titre hard punk qui semble avoir été fait en deux deux, très énervant à force. « Black moon rising » reprend du mieux avec un énième mid tempo mais avec un tel refrain, que dire de négatif ! On termine avec « Dance of the piper », qui clôt cet opus avec un nouveau titre de qualité.

Conclusion : Comme depuis quelques temps notre guitariste de génie a pondu un super album qui apporte tout ce que l'on attendait de lui et même le petit plus qui fait la différence !! Pourvu que ça dure !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4895 fois