Chronique

HOUSE OF LORDS - PRECIOUS METAL / Frontiers records 2014

Après avoir combattu son cancer, l'exprimé dans un album solo, voici que James Christian revient avec son groupe (oui c'est le sien maintenant) pour un nouvel opus. Une très bonne nouvelle au vu des qualités indéniables de ses dernières sorties depuis 2006.

On débute très, très fort avec un « Battle » bien balancé et son refrain de tueur !! Avec une entrée pareille on ne peut que se réjouir !! A nouveau Jimi Bell est l'autre grand gagnant avec son jeu de guitare toujours aussi extraordinaire. « I'm breaking free » poursuit sur les mêmes bases et permet de se délecter que plus de cet album haut en couleur.
On accélère encore un peu plus le rythme, on acère encore un peu plus la guitare et nous voici avec « Epic » qui ne cesse d'enfoncer le clou et de porter l'auditeur aux anges !! Une fois n'est pas coutume Jimi nous balance de ces solos dont il a le secret : du vrai bonheur ! Un peu de calme à présent avec « Live every day (Like it's the last) », une pseudo ballade super bien foutue gavée de belles mélodies, sur un rythme soutenu.
Jimi Bell est à l’honneur pour le riff groovy de « Permission to die » qui sent bon les années 80'. bizarrement avec un titre si sombre, la chanson elle, est pleine d’enthousiasme. Place à la ballade avec « Precious metal » d'une subtilité très intense. Une merveilleuse chanson qui procure plein de belles émotions.
Après ce doux moment « Swimming with the shark » va vous mettre une sacrée gifle, car qu'est ce qu'il envoie !! A nouveau le refrain est une pure merveille qui reste ancré dans ta tête et Jimi joue les virtuoses avec brio !! Une tuerie !!! Par contre « Raw » ne parvient pas à rivaliser avec ses devancières, un titre sans plus, qui laisse pas un grand souvenir.
Petite intro aux faux airs de pop moderne, pour « Enemy mind ». Une ballade en duo avec Robin Beck très simple et soft qui passe bien. Petite guitare rythmée pour ouvrir « Action » un pur mid tempo de hard Fm comme on l'aime. Rares sont les groupes encore capables de faire aussi bien !!
« Turn back the tide » est quand à lui un autre mid tempo mais plus mélodique. Un bon moyen de varier les plaisirs tout en restant bon. On termine avec « The might just save my life » plus rock et qui finit de manière positive cet opus bienfaiteur !

Conclusion : A nouveau un quasi sans faute pour nos Américains qui auront su créer un opus plein de saveurs. Que du bonheur !! Rendez vous dans 2 ans !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 5072 fois