Chronique

W.E.T - ONE LIVE IN STOCKHOLM / Frontiers Records 2014

On pourrait appeler ce concert « le regret ». Regret dans le sens où cette mini tournée du groupe W.E.T ne s’est faite qu’en Suède et pour une poignée de dates. Tout d’abord, rien qu’à la lecture du line-up, on peu péter un plomb. En effet, il y a Jeff Scott Soto au chant (Talisman), Erik Martensson à la guitare (Eclipse), Robert Sall aux claviers (Work of Art), Magnus Henriksson à la guitare rythmique (Eclipse), Robban Back à la batterie (Sabaton) et enfin Andreas Passmark à la basse (Royal Hunt). Si ça ne vous fait pas baver tout ça.

Autant dire qu’une fois le DVD lancé, il est très difficile d’en décrocher. Le groupe dégage une énergie incroyable et ce immédiatement, nous plongeant dans ce concert un peu intimiste enregistré à Stockholm. Après un premier morceau qui lance bien la machine, « Learn to live again » débarque avec un duo chant J.S.S et Erik Martesson. Une bonne gifle et ce n’est que le début.
Autant dire que le groupe ne fait pas dans la dentelle avec la set liste et nous propose un set haut de gamme avec tous les grands classiques du groupe, et ce malgré les deux albums à l’actif de la formation. Certains sont déjà même devenus des classiques, à savoir des bombes comme « Invincible », « Rise Up », « Comes Down Like Rain » ou encore « Brothers in arms ». Mais s’arrêter à ces seuls morceaux serait pure folie car tout le concert est démentiel et je ne mange pas mes mots. Entre l’énergie diffusée par le groupe, la musique ou encore le public (certains étant même venus des Etats-Unis ; ndlr), c’est une osmose incroyable qui est créée. Bien entendue on connaît la gentillesse de Jeff Scott Soto, et sa aussi sa proximité avec le public qui se révèle une nouvelle fois importante.
A côté de ça, le combo nous gratifie aussi de quelques titres et donc classiques issus de leurs formations respectives, à savoir « Bleed and Scream » de Eclipse où Erik Martensson se rend maître du chant, « The Great Fall » de Work Of Art où Lars Sasfund (chanteur de Work of Art) vient pousser la chansonnette et au passage nous met une bonne claque, et enfin « Mysterious » et le monstrueux « I’ll be waiting » de Talisman où Jeff Scott Soto fait vibrer toute la salle. Frissons garantis.

Pour ce qui est de la production vidéo, rien à redire sur la qualité du produit, des jeux de lumière, qui nous permettent de nous plonger dans l’ambiance chaleureuse et dynamique de ce concert. Des plans individuels plaisant lors des soli, un public survolté etc. Le point faible de cette vidéo viendra certainement des plans de face avec un zoom un peu trop important. Ce à cause de la taille de la salle. En effet, pendant ces zooms, la proximité avec les fans est telle que des mains / bras viennent obstruer la vidéo, ce qui dommage. Pas longtemps et pas trop récurrent mais gênant quand même.
Quoi qu’il en soit, cela change du dernier DVD live de Talisman, pour lequel la qualité vidéo était à revoir.
Au final, ce ne sont pas moins de dix neufs morceaux qui s’enchaînent à une vitesse fulgurante et qui ne laisseront personne indifférent sur la formation et ses capacités scéniques et musicales.


Pour ce qui est de la version CD, nous avons droit à deux bonus, c'est-à-dire deux morceaux studios « Poison » et « Bigger than us both » qui sont en fait les titres bonus de l’album « Rise Up ».
Petit défaut de la version Cd : les discours tronqués et un enchaînement des chansons un brutal du coup, mais peu gênant quand même.

Conclusion : un sacré live à posséder et qui donnera la patate à chaque écoute. On en redemande. Au final on se demande pourquoi un tel groupe ne perce pas / ne joue pas en France. Un tel potentiel avec une musique comme ça, ça ne se laisse pas passer. Comme quoi parfois, nous sommes quand même trop chauvins !

Trackliste :
Walk Away
Learn to live again
Invincible
I’ll be there
Love heals
Rise Up
Bleed and Scream (Eclipse)
Bad Boy
Still unbroken
Broken wings
I’ll be waiting (Talisman)
If I fall
Shot
Comes down like rain
The great fall (Work of Art)
What you want
Brother in arms
Mysterious (Talisman)
One love
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 5004 fois