Chronique

MONSTER TRUCK - FURIOSITY / Alone records 2014

Cette formation Canadienne sort là son premier opus. Un nouveau venu sur la scène métal qui sent bon le sirop d'érable. Peut être oui mais à quelle sauce va t-on le manger !!

Avec « Old train » on comprend vers où on va aller ! Un stoner rock puissant qui sent le caribou en rut et envoie suffisamment des pieds pour ne pas bouder son plaisir ! Un groupe pas très loin par moment d'un Corrosion Of Conformity (surtout dans la voix de Jon Harvay entre Pepper Keenan et James Hetfield). La suite est dans la même veine avec « The lion » qui garde cette pêche. Dommage qu'on ne sente pas trop la différence avec la précédente ! Une bonne première impression qu'il va falloir confirmer.
« Power of the people » poursuit sur les mêmes sentiers et on peut se demander si le groupe peut apporter un peu autre chose à sa musique. Ici on pense à Black Stone Cherry en moins bien. On enchaîne sans temps mort sur un lourd « Sweet mountain river » qui là encore semble la suite trop logique de sa devancière. C'est dommage car le groupe a de bonnes idées, ça envoie et ça te scotche mais tout est similaire.
On accélère les choses de manière plus rock n roll avec « Pyschics » qui rappelle un peu Volbeat ! Un rock survitaminé qui fait du bien !! « Oh lord » change totalement de rythme avec un mid tempo, plus bluesy. Une bonne idée qui permet de rester concentré sur cet opus qui délivre petit à petit ses qualités.
On continue dans l'esprit blues avec « For the sun ». Une ballade très 70' qui calme le jeu. Autre petit bémol, Jon Harvey qui a du coffre, c'est un fait, mais à trop poussé il lasse et fait perdre de l’intérêt à sa voix et à sa puissance. Pas le temps de se remettre de cette ballade que « Boogie » arrive et remet du rock endiablé sous les sunlights !! Nos Canadiens poursuivent leur chemin avec leurs qualités et leurs défauts.
Puis c'est au tour de « Undercover love » de se faire entendre. Là encore bien plus rock n roll que le reste, elle fait sensation. Du Volbeat survitaminé ! « The giant » ne fait pas dans la dentelle, du rock lourd et bruyant, court et sauvage qui ne restera pas dans les mémoires.
Par contre « Call it a spade » elle va faire remuer des culs !! Un diabolique blues rock qui te rentre dans la peau. Que du bonheur ! On finit avec « My love is true » une ballade heavy qui clôt de manière naturelle un album fort intéressant.

Conclusion : Monster Truck réalise un bon premier album, même si on ressent une trop grosse approche linéaire. Un groupe au potentiel certain qu'il va falloir suivre de près.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4858 fois