Chronique

ABINAYA - BEAUTE PAIENNE / Brennus music 2014

Encore une sortie Française avec nos Parisiens qui viennent eux aussi nous présenter leur deuxième opus (décidément c'est la semaine). Là encore totale découverte (pour Bibi) qui je l'espère va être bonne ! J'attends de le savoir, bonne lecture !

Aller c'est parti avec la title track et ses sonorités tribales qui rappellent Sepultura voir Soulfy. La suite est dans cette idée avec un métal énergique et percutant. Le chant en Français sur ce genre de musique est plutôt étrange mais why not ? Qui suis je pour juger ? (c'est pas un peu ça le but!?). Un premier titre long (trop selon moi) qui perd en efficacité au cours des minutes. « Arawaks » continue sur les même bases, à savoir un power métal tribal qui j'avoue ne m'emballe pas des masses. « Haine » ne change rien à cet album et accentue le côté musique traditionnelle avec des percussions plus présentes. Pour le reste toujours beaucoup de subtilité.
« L’épitaphe » se veut plus 'mélodique'. Par contre j'accroche pas du tout à la voix d'Igor qui, c'est dommage je trouve, gâche la musique. On retrouve notre métal à la Sepultura pour « Nord-sud ». un mid tempo lourd et pataud qui lasse.
Le calme apparaît pour « Le noir soleil » une ballade pas des plus extraordinaire. De plus elle semble totalement à cote de la plaque. Pour ne pas choquer « Almees » joue entre calme et métal, mais qui m'ennuie ! Rien ne vient sauver ce titre !! On termine (enfin merci) avec « Le nouvel insurgé » qui déboîte ! Peut être le meilleur titre de cet opus !

Conclusion : Je suis désolé mais le groupe et son album ne m'ont pas emballé un brin ! Je préfère rien dire de plus sous peine d’être méchant sans raison. A oublier.
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 5654 fois