Chronique

BLACK STONE CHERRY - MAGIC MOUNTAIN / Roadrunner 2014

Voici le retour de nos génies après 3 ans d'absence discographique. Je dois bien avouer que j’attendais fébrilement la suite de leurs aventures après un 3ème effort bien trop convenu et commercial. Alors à quoi doit on s’attendre de cette montagne magique ?

Dès l’entame de « Holding on... letting go » on sent que le groupe a une approche différente qui se rapproche un peu plus du premier opus que du dernier. Une bonne chose, pour en plus un titre rythmé et enjoué qui fait plaisir !! avec « Peace pipe » on retrouve l'esprit sudiste du groupe qui manquait cruellement dans son précédant album !! Un mid tempo bien balancé et groovy qui permet de reprendre goût au BSC !!
« Bad luck and hard love » débute sur une bonne wah wah et un riff typique de nos jeunes amis. Oui ils ont retrouvé le droit chemin hallelujah !! Et puis avec un refrain pareil ça va être le feu sur scène !! Gros single avec « Me and Mary Jane » qui te prend à la gorge sans prévenir !! Oh oui que c'est bon. Décidément ce groupe est très fort pour concocter des titres qui tuent !!
Place à la ballade « Runaway » très typé US mais des plus réussi ! La voix de Chris Robertson fait des merveilles ! Après ce moment calme la title track débarque dans un style bien rock et rythmé qui met le feu ! Une fois de plus le groupe à mis l'accent sur les refrains pour un résultat sans appel !!
« Nerver surrender » malgré un semblant d'approche moderne déboule un riff à la Zakk Wylde que tu prends en pleine gueule puis refait surgir le sud qui vit en eux !! Une petite bizarrerie exquise ! Un peu de Slide pour « Blow my mind », qui accentue l'aspect Southern rock du groupe. Une très bonne chose tant le groupe sait y faire !
Place à la véritable ballade « Sometimes » tout en acoustique qui est juste magnifique. Chris et ses faux airs de Eddy Vedder (Pearl Jam) est tout simplement irrésistible !! Une vraie réussite à consommer sans modération !! Un petit tour au Mexique avec « Fiesta del fuego », un titre plus simple et efficace, une sorte de single trop calibré à mon goût. On enchaîne avec « Dance girl » qui elle ne fait pas dans la dentelle et délivre un mid tempo puissant !!! Une fois de plus on mélange les styles pour un résultat extra !
« Hollywood in Kentucky » est le genre de sucrerie qui fait adorer un groupe !! Un titre country qui fait un bien fou !! On termine avec « Remember me », un titre parfait pour clôturer cet opus. Simple et plein de bonne humeur il termine sur des notes positives un opus de haute qualité !

Conclusion : Oui et trois fois Oui !!! BSC a réussi à revenir de là où il n'aurait jamais du partir (merci les labels!!) et délivre un super album de Hard rock sudiste et burné !! Nos jeunes amis sont partis pour conquérir le monde !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4844 fois