Chronique

ARTENSION - FUTURE WORLD / LION MUSIC ACROPOLE 2005

Le groupe du grand Vitalji Kulprij (entre autre) nous revient en ces beaux jours avec une nouvelle galette à nous offrir.
2 ans après le très bon ‘New discovery’ qui m’avait permit de découvrir ce talentueux groupe, ils reviennent donc avec ce ‘Future world’ qui voit l’arrivée de l’excellent Steve DiGiorgio à la basse.

C’est la très bonne « Dark before the dawn » qui nous accueille ; dans l’ensemble assez speed (même plutôt très speed) emmenée par le talent de Vitalji avec ses synthés et la voix de John West (Royal Hunt/ Feinstein). Ce très bon titre nous démontre le talent de Steve à la basse dans un petit passage pas dégueux. Sinon coté musique c’est toujours du très bon néoclassique teinté de prog de grande classe.
Entrée synthé guitare bien technique pour « The day of judgement ». La voix de John est plus calme et aérienne, derrière le grand Mike Terrana (Rage/Axel Rudi Pell/ Kiko Loureiro) s’éclate avec ses fûts. Un autre titre bien rythmé Vitalji nous en met plein la vue avec ses descentes de notes interstellaires. Un très bon début qui ne demande qu’à être suivit. « Federation » déboule après quelques notes de synthés avec une guitare assez tranchante, un petit moment de calme puis c’est la tornade : le rythme plutôt calme dans les couplets se déchaîne dans les refrains avec une mélodie vocale très mélodique et aérienne. Le solo arrache tout : quelle technique ce Vitalji ! Roger Staffelbach n’est pas en reste à la guitare dominant son instrument dans des descentes de manches époustouflantes.
Attention maintenant c’est un des bijoux de l’album : « Tree of knowledge » une power ballade magnifique qui débute calmement au piano, puis l’entrée du groupe très prog synthé en avant. Ensuite la voix sensuelle se calle sur une jolie guitare sèche, une très jolie ambiance enrobe nos enceintes puis le refrain magnifique redevient métal. La partie prog du début avant le 2eme couplet. Un magnifique titre sur lequel John excellent dans des vocaux sensuels et pleins d’émotions. Une nouvelle fois le solo est magnifique avec ses duels synthé/guitare passionnants. Interlude classique au piano pour « prelude » qui nous prépare à la titre track « Future world ». Un pur titre prog extraordinaire porté par des musiciens doués et sachant composer des titres prenants. Entre calme et envolée, les 8 minutes de cette chanson passe à laisse portée dans un monde magique. Le break calme au milieu vous transcende, suivit d’un solo de guitare magnifique : le 2eme bijou de l’album.
« Close to the sun » est plus habituelle mais quand même bien intéressante (il faut dire qu’après l’enchaînement qu’on vient d’avoir c’est plutôt dur d’arriver derrière) un bon titre qui nous envoie sur la deuxième ballade de l’album « Take me in your arms » fort jolie d’ailleurs. Un John touchant sur de belles notes de piano puis le refrain assez prenant. Un bien bon moment calme et romantique pour les amateurs de douceurs. Intro au clavecin puis déferlante métal pour « Stand and fight » un nouveau titre speed qui remet le couvert après ce moment de calme. Un groupe qui se lâche totalement aussi bien au niveau solo (impressionnant les deux virtuoses) qu’au niveau rythmique. Certes un titre court mais efficace.
Deuxième interlude au piano « i realy, realy don’t care » vous époustouflera. Vitalji se déchaîne seul avec son piano dans un esprit assez année 20 version sous amphétamine : monstrueux ! Maintenant voici le bonus japonais et la dernière, « Computer heart » qui reprend les chemins progs dans un mid tempo très Artensionien. Sur ce coup les fans ne seront pas dépaysé (de toute manière depuis le début ils sont en terrain connu). Roger et Vitalji se renvoient la balle en rythmique pendant que Steve et Mike assurent la base sans broncher et John pose sa voix sans forcer, tout en douceur. Voila c’est fini il ne vous reste plus qu’à aller chez votre disquaire préféré pour pouvoir en profiter.

Conclusion : déjà ‘New discovery m’avait vraiment plu, mais alors là ça confirme plus que plus mon avis sur le groupe. Un très bon album mené par d’excellents musiciens. A découvrir pour tous les fans de bonne musique qui ne connaissent pas encore. Vraiment vivement recommandé.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : site officiel d'Artension
Vues : 5007 fois