Chronique

MIKE LEPOND\'S SILENT ASSASSINS - SILENT ASSASSINS / Udr records 2014

Le génial bassiste de Symphony X nous sort son premier album solo. Après les efforts de Michael Romeo, Russel Allen et Michael Pinneda, en voici un nouveau. Alors dans quel domaine va t-il évoluer.

On entre directement dans le sujet avec « Apocalypse rider » qui nous étonne en nous livrant un Thrash certes technique mais proche d'un Overkill. Surprenant ! Passé ce détail la musique est efficace et Mr Lepond en fait des tonnes à la basse. Intro orientale à la basse pour « Red Death » du plus bel effet avant que la machine ne se remettent en marche ! Un titre que n’aurait pas renié Testament !
Intro au clavecin pour « The quest » qui retrouve les vieilles influences de Sympho, mais comme précédemment cela ne dure pas et malgré l'apport de guitare acoustique, le Thrash est bel et bien là !! Une suite qui déboule à 100 à l'heure et te met une gifle dans ta gueule qui fait mal !! A noter un refrain sublime bien plus mélodique.
« The outsider » démontre encore les qualités de notre héros à la 4 cordes, avant de nous lancer un mid tempo plus heavy. Ultra efficace mais manque d'un peu de fraicheur. Place à la ballade avec « Masada », sympa mais sans plus, il faut dire pas aidée par un chanteur pas forcément fait pour ça.
Riff tranchant mais resucée pour « Silent Assassin » qui ressemble à du Seven Witches. Pas le meilleur titre loin de là !!
On s'améliore un peu avec « Ragnarock » très 80' mais agréable. Pas de quoi fouetter un chat mais de la bonne humeur ! Ambiance glauque pour « The progeny », qui rappelle beaucoup de choses, puis la suite entre Iron Maiden et Megadeth sonne bien. Un mid tempo sympathique.
On termine par « Oath of honor », qui débute à la manière des grandes heures de Manowar (cette basse et cet orgue ça file le frisson!!), pour ce qui est la seule réussite de cet album !!! Un titre épique à la Manowar qui donne enfin de bonnes sensations !!! Dommage que cela arrive à la fin !!


Conclusion : Pour son essai solitaire Michael Lepond aura choisi l'efficacité redoutable du Thrash ! Malgré l'envie, je trouve que cet opus manque quand même de réussite. Tout le monde n'est pas Overkill ou Testament !
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 4859 fois