Chronique

AC/DC - ROCK OR BUST / Colombia 2014

On a plus besoin de présenter le groupe Australien, je pense pas ? juste rappeler que Malcom Young n'est pas présent pour la première fois de l'histoire du groupe à un enregistrement et qu'il est remplacé par son neveu Stevie. Donc à quoi doit on s'attendre avec ce 15ème album déjà historique ??

L'album se lance sur un « Rock or bust » musclé et efficace. Certes rien d'exceptionnel mais la formule classique fonctionne toujours ! Le son de cet opus est tout simplement monstrueux !! La section rythmique envoie du lourd !! A la suite « Play ball » premier single fait son boulot en rametant la communauté sur un riff basique pour un titre qui l'est tout autant ! Limite trop facile !
Un petit « Rock the blues away » déboule de façon bien sympa mais malheureusement ressemble beaucoup à « Anything goes ». Malgré ce désagrément ce titre tue !! Une vraie réussite !! Brian Johnson plus posé est irrésistible ! On accélère le rythme sur la soutenue « Miss adventure ». Un titre correct qui ne casse pas deux pattes à un canard (alors trois!!??).
De gros chœurs (à la Accept) intronise un « Dogs of war » méchant qui fait froid dans le dos. Ce mid tempo heavy est un autre très bon morceau de cet opus !! Je pense que celui là sur scène ça va envoyer !! Un sympathique « Got some rock & roll thunder » prend le relai et sans surprendre fait son boulot correctement.
Autre mid tempo « Hard time » arrive mais peine à faire son effet. Pas grand chose à retenir de ce morceau là. « Baptism of fire » retrouve du binaire efficace même si la hargne d'antan a disparu. Ça reste agréable et sa fonctionne de par son aspect festif.
Un bien envoyé « Rock the house » débarque à grands coups de guitare !! Une fois de plus un très bon titre qui prouve que le groupe en a encore sous le pied !! Puis « Sweet Candy » ralentit le rythme pour un mid tempo typique. Bien mais trop déjà vu.
On termine cet album événement avec « Emission control » , gorgé de bons vieux blues. Une fin sympathique.

Conclusion : Malgré les déboires du groupe, Angus and Co ont réussi à sauver l'essentiel même s'il est vrai que le groupe n'a plus rien à prouver mais bien plus à perdre. Toujours ça de pris.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4848 fois