Chronique

ANGRA - SECRET GARDEN / Ear Music 2015

Le début d’année commence en fanfare avec un album attendu et ce pour plusieurs raisons. La première et non pas la moindre, Angra revient sur les devants de la scène avec un nouvel album studio avec Fabio Lione (Rhapsody Of Fire / Vision Divine) au chant ; chanteur que l’on avait vu performer sur le DVD live des vingt ans d’Angels Cry. Autre point, il y a un nouveau batteur, exit (une nouvelle fois, ndlr) Ricardo Confessori, et bienvenue à Bruno Valverde.
Avec une pré-production faite par Roy Z et une finalisation faite par Jens Borgen, il y a tout pour que cet album soit du haut de gamme niveau sonorités. Maintenant, voyons ce que les brésiliens nous ont façonnés.

L’album débute sur « Newborn me », titre choisit pour présenter l’album. Avec son intro épique rappelant la période ‘Temple of Shadows’, le titre plonge soudainement dans un metal power progressif où Fabio évolue dans un univers qu’il avait déjà un peu rencontré avec Kamelot. Un titre accrocheur qui sert de bonne mise en bouche et qui représente un peu tout ce que le groupe a fait jusque là. Chœurs grandiloquents et c’est parti pour un de mes titres favoris de l’album à savoir « Black hearted soul ». Racé, puissant, mélodique et prenant, autant dire que cette pépite ne laissera personne indifférent que ce soit par la voix de Fabio, les guitares de Rafael et Kiko ou encore le jeune Bruno qui nous fait une belle démonstration de son talent. Changement d’ambiance total pour le morceau suivant avec un « Final light » neo progressif, posé et trituré qui nous fait plonger dans l’univers d’Aurora Consurgens mais en mieux, le trop fait ayant été enlevé et le groupe donnant l’essentiel et étant plus direct et concret. Felipe se charge de lancer « Storm of emotions », où il faut le dire l’entrée vocale interpelle un peu le temps de la narration mais le tout rentre dans ‘’ l’ordre ‘’ dans ce mid-tempo sympathique mais loin d’être extraordinaire si ce n’est sur la performance vocale de Fabio.
Au tour maintenant d’une reprise des plus surprenante mais vraiment bien faite. Les fans années 80 seront ravis d’entendre ce « Synchronicity 2 » de The Police repris en chœur et en force pour notre plus grand plaisir. Tout en ajoutant de la puissance, le groupe maintient cet esprit léger et jovial qu’a le morceau à son origine. Retour maintenant aux sources sur « Violet sky », lourd et martelé, qui se voit être porté par la voix de Rafael Bittencourt, appuyé par Fabio sur les chœurs. Un mid-tempo où Rafael excelle.

Au tour maintenant du titre éponyme « Secret Garden » de retentir et de voir sa première invitée arriver en la personne de Simone Simons. Un titre léger, voir un peu trop gnan gnan, rappelant du Nightwish mais avec la grandeur en moins. « Upper levels » remet le tout dans le droit chemin avec une intro basse / batterie bien triturée et nous plonge dans un univers musical progressif où les musiciens se font plaisir et nous offrent une sortent de jam plaisant. Pour ce qui est de « Crushing Room », c’est un retour au rock, et quoi de mieux que d’y inviter Doro Pesch au chant pour un duo avec Rafael. Entre douceur et puissance, la Belle et la Bête nous offrent un titre plaisant et mélodique, alternant délicatesse et riffs incisifs. S’en suit « Perfect symmetry » qui démarre à deux cent à l’heure et nous plonge dans un titre où Fabio retrouve son univers musical originel et booste le tout de par son expérience et sa technique dans ce domaine là. Le deuxième titre de l’album qui fait réellement mouche. Le disque se termine sur « Silent Call », une ballade acoustique menée par Kiko (guitare) et Rafael (guitare et chant). Un pur moment de bonheur.

Conclusion : Ce huitième album n’est pas le meilleur album de la discographie du groupe, mais il possède quelques titres de haute volée, d’autres sympathiques mais aussi deux ou trois titres manquant d’inspiration. On aurait espéré un peu plus de titres avec Fabio au chant, et peut être éviter le titre avec Simone Simons…
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe : Site de Angra
Vues : 5014 fois