Chronique

NEAL MORSE BAND - THE GRAND EXPERIMENT / Inside out 2015

Je n'ai jamais été un fan de Neal Morse, ni de Spock Beard, voir même de rock prog en particulier, mais après les 2 Flying Colors qui m'ont ébloui je me suis dit pourquoi pas se risquer à découvrir ce que Neal fait en solo ! Surtout que là c'est plus un effort de groupe qui se présente à nous. Alors est ce une perte de temps !?

Intro A Capella pour « The call » qui se poursuit en véritable déluge prog de très grande classe. Un grand moment qui permet de retrouver un Mike Portnoy comme on l'aime !! 10 minutes de très grande musique où chaque musicien apporte son lot d'idées lumineuses pour que l'on ne s’ennuie jamais. Et je ne parle même pas des harmonies vocales à plusieurs voix (chaque musicien y participe) qui filent le frisson ! Du très grand art !!!!
On change de registre avec « The grand experiment » plus rock et direct qui rappelle Toto. A nouveau ça envoie et Neal y est impeccable ! Un titre plus simple mais pas dénué d’intérêt et de génie tant est si bien qu'on trouve enfin un concurrent digne de ce nom à la bande à Lukather !!
Ambiance tout en acoustique pour « Waterfall » qui surprend mais nous berce si tendrement que l'on se laisse prendre au jeu. L'ombre de Simon and Garfunkel lorgne ici pour un plaisir immense !!
Décidément cet opus nous fait voyager de style en style avec une aisance déconcertante et une qualité hors du commun !!
Intro futuriste pour « Agenda » qui se veut un rock pop étrange qui étonne et trouve de l'accroche au fil des écoutes !! Un titre plutôt dans la veine rock anglais moderne, qui je dois l'avouer fait office d'ovni ici.
On termine, déjà me direz vous, oui avec « Alive again » et ses 26 minutes de prouesses musicales. Une intro qui rappelle Flying Colors si bien qu'on croirait entendre Steve Morse jouer. Je ne vais pas décrire tous les changements mais ceux ci bien que nombreux ne font jamais perdre le fil et délivrent ce qui faut de démonstrations pour faire plaisir aux protagonistes (quel immense plaisir de réentendre Mike Portnoy aussi sublime) ainsi qu'à nous simples auditeurs. Une pièce extraordinaire qui ne cesse de changer de rythme et d'émotion pour nous faire vibrer au plus profond de notre âme !!

Conclusion : Et bien quelle belle idée que j'ai eu là !!!! Un album extraordinaire qui respire la musique la vraie, l'envie, l'amour du travail bien fait, du partage et de l'amitié. Un opus rare dans le monde de la musique qui redonne de l'espoir dans ce monde terne.
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 4838 fois