Chronique

WILD DAWN - BLOODY JANE’S SHORE (EP) / Slap Track / Replica 2015

Wild Dawn est un groupe en provenance d’Orléans, en activité depuis 2008 avec au compteur une démo, un EP et deux albums. Le quatuor n’a pas chômé puisque ils nous sortent ce mois ci un nouvel EP intitulé « Bloody Jane’s Shore », à l’artwork très révélatrice qui plonge l’auditeur dans le concept dès le premier coup d’oeil…

« Decay » nous submerge d’entrée de jeu avec un son rock ’n roll bien gras. C’est fort bien exécuté, propre et une certaine maturité se fait ressentir. Fini les influences, aujourd’hui Wild Dawn s’affirme avec un son qui se veut stoner / desert rock et je dois bien le dire pour mon plus grand bonheur ! Déjà une bonne claque donc et ce n’est d’ailleurs que le début car « Smite » confirme cela. Les quatre bûcherons et leur chemise à carreau semble définitivement s’être trouvé.

Des refrains entêtants, tout comme des solo décoiffant à la « The End Of Everything », des rythmiques décapante à la « King Of An Empty Castle » mais aussi un son plus moderne, à la « War » qui clôture ces six nouveaux titres de façon totalement rock ’n rollesque.

Mais LE titre de cet EP revient au titre éponyme « Bloody Jane’s Shore », une p*tain de claque !!! Ce titre est une tuerie, des guitares ravageuses, une mélodie entrainante, un break renversant. Du rock à l’état pur et brut. La dynamique ne retombe jamais et c’est ça qui est bon !

Des nouveaux titres extrêmement énergique donc où les guitares sont toujours fiévreuses; au visuel mystérieux. Un EP -qui frôle l’album finalement- très homogène, où la variation et les influences sont ici laissés de côté. Définitivement un son oscillant entre stoner rock et desert rock, une évolution au relent identitaire, car oui Wild Dawn impose désormais son style avec cette nouvelle galette. Un rock brut et fracassant.
Le moins que l’on puisse dire c’est que cette galette ne démérite pas car vient s’y rajouter trois titres unplugged ou la saturation des guitares est mise de côté pour laisser place à un son plus épuré. Wild Dawn, groupe au potentiel riche et sauvage.

Après avoir joué (entre autre) au Hellfest, Raimefest etc… le groupe s’est déjà vu ouvrir plusieurs portes et s’est forgé son public qui sans aucun doute sera ravi par cette nouvelle galette qui est disponible dès à présent et qui doit être écouter sans modération.

A bon entendeur…


Tracklisting:
01. Decay
02. Smite
03. Bloody Jane's Shore
04. The End Of Everything
05. King Of An Empty Castle
06. War
07. S.A.D
08. Stone Cold Motherfucker
09. Better Days
 
Critique : Elodie
Note : 8/10
Site du groupe : Site officiel
Vues : 5658 fois