Chronique

TARJA - LUNA PARK RIDE / earMUSIC 2015

La grande fan que je suis a sauté de joie à l’annonce de la sortie de ce « Luna Park Ride ». Après avoir vécu plus de trente dates durant les dernières tournées, la sortie de ce dernier ne peut que me réjouir.
« Luna Park Ride » a été enregistré le 27 mars 2011 à Buenos Aires en Argentine au Stadium Luna Park -pays d’adoption de Tarja depuis plusieurs années maintenant- durant le « What Lies Beneath World Tour » qui a duré près de 2 ans. Review ici du double cd dont le deuxième est un bonus de 70 minutes enregistré durant plusieurs festivals de 2010 à 2014.

Commençons donc par la première galette :
Il faut reconnaître que le public sud américain est de nature et d’ambiance caliente, les concerts dans leurs contrées sont toujours très enthousiasmé. Cela s’entend d’un bout à l’autre, toute l’énergie de l’audience est captée.
Dans un son clair et limpide, on retrouve une setlist assez connue. De la très bonne « Dark Star » comme ouverture, en passant aussi évidemment par l’incontournable « I Walk Alone ». Ce titre n’a jamais quitté les setlists depuis la toute première tournée solo rock de ma Finlandaise préférée en 2007. Le public chantant d’ailleurs toujours le refrain à l’unisson.

Le premier gros titre attendu est « The Crying Moon ». Ce dernier est un b-side de single et donc très peu joué, probablement car le pont est un solo de basse de Doug Wimbish et ce dernier étant régulièrement en tournée avec son propre groupe n’est donc pas toujours présent sur les tournées avec Tarja. C'est donc vraiment un plaisir et presque un honneur de l'avoir ici.

Petite surprise, on a droit à une reprise du groupe rock argentin Soda Stereo « Signos » qui est considéré comme l’équivalent hispanique de U2. Reprise sympathique mais qui sincèrement passe inaperçue tant la setlist est variée, autour principalement d'une carrière solo déjà bien remarqué.

La deuxième pépite est « Stargarzers » (Nightwish), quasi pas entendu depuis des décennies. C’est un bijou de la ré-entendre et qui plus est en live ou vocalement Tarja a évolué depuis les premières fois où elle l’interprétait, passant de mezzo-soprano à soprano. Ce titre fera certainement l'unanimité.
L’enchaînement de cette dernière avec « Ciaran’s Well » et « In For A Kill » est terrible. Une dynamique et une énergie survoltante, une claque inévitable !

Après un rappel classique avec « Die Alive » et « Until My Last Breath », place à « Wishmaster », ou comment conclure un concert en apothéose. Forcément qu’après cela il est difficile de ne pas en redemander mais la setlist est bien équilibrée, alternant entre les deux albums solo -sortie au moment de l’enregistrement de ce live- et la carrière de Tarja avec Nightwish. Il est impossible de ne pas être ravie ; et surtout si vous avez eu l’occasion d’assister à l’une des dates de cette tournée, vous serez forcément envahie de nostalgie !

Passons maintenant au deuxième cd, un « bonus material » donc :
Des titres enregistrés durant des festivals de 2010 à 2014 dont le Masters of Rock, le Summer Breeze, le Wacken etc… des morceaux du dernier album « Colours In The Dark » (sorti en 2013) sont donc présents.
On retient principalement « The Siren » (Nightwish) que Tarja a très peu reprise.
« Damned (Vampire) and (Gothic) Divine » qui n’avait plus été joué depuis la tournée « My Winter Storm » et qui a été ressorti des cartons l’année dernière. Celle-ci prend tout son ampleur en live, elle est en effet beaucoup plus puissante.

On retient également « Anteroom Of Death » featuring Van Canto durant le Wacken Festival en 2014. A noter que c’est la seule et unique fois que ce titre a été joué ensemble sur une même scène, c'est comment dire... priceless!

Alors certains pourraient se méprendre d’avoir dans les mains quelque chose qui vient tout juste de sortir mais qui date de 2011, agrémenté de quelques pièces plus récentes mais ce double cd offre un beau moment live avec un public bouillonnant accompagné de petits joyaux en festivals qui ravira certainement les aficionados mais aussi un public plus large qui aiment l’énergie, la dynamique, les sensations et l’émotion d’un live.
Avis aux collectionneurs (moi y compris), « Luna Park Ride » est disponible en double cd mais aussi en DVD/Blu-Ray et double vinyl.

Tracklisting:
CD 1:
01. Dark Star
02. My Little Phoenix
03. The Crying Moon
04. I Walk Alone
05. Falling Awake
06. Signos
07. Little Lies
08. Underneath
09. Stargazers
10. Ciaran’s Well
11. In For A Kill
12. Where Were You Last Night / Heaven Is A Place On Earth / Livin’ On A Prayer
13. Die alive
14. Until My Last Breath
15. Wishmaster

CD 2:
01. In For A Kill (Live At Masters Of Rock 2010, Vizovice, Czech Republich)
02. I Walk Alone (Live At Masters Of Rock 2010, Vizovice, Czech Republich)
03. The Archive Of Lost Dreams (Live At Masters Of Rock 2010, Vizovice, Czech Republich)
04. Crimson Deep (Live At Masters Of Rock 2010, Vizovice, Czech Republic)
05. I Feel Immortal (Live At Summer Breeze Open Air 2011, Dinkelsbühl, Germany)
06. The Siren (Live At Summer Breeze Open Air 2011, Dinkelsbühl, Germany)
07. Until My Last Breath (Live At Summer Breeze Open Air 2011, Dinkelsbühl, Germany)
08. 500 Letters (Live At Tele-Club 2014, Yekaterinburg, Russia)
09. Damned And Divine (Live At Tele-Club 2014, Yekaterinburg, Russia)
10. Neverlight (Live At Tele-Club 2014, Yekaterinburg, Russia)
11. Anteroom Of Death (Live At Wacken Open Air 2014, Wacken, Germany)
12. Never Enough (Live At Summer Breeze Open Air 2014, Dinkelsbühl, Germany)
13. Die Alive (Live At Summer Breeze Open Air 2014, Dinkelsbühl, Germany)
14. Victim Of Ritual (Live At Summer Breeze Open Air 2014, Dinkelsbühl, Germany)
 
Critique : Elodie
Note : 8/10
Site du groupe : site officiel
Vues : 4875 fois