Chronique

LINDEMANN - SKILLS IN PILLS / Warner music 2015

Il y a des jours où les nouvelles sont tellement énormes qu'on croirait des blagues. C'est un peu ce à quoi j'ai pensé quand j'ai appris que Till Lindemann célèbre chanteur de Rammstein allait sortir un album solo avec Peter Tägtgren multi instrumentaliste de Pian et Hypocrisy. Oui mais voilà la blague est bel et bien là et donc allons voir si tout se tapage médiatique vaut le coup !!

On débute sur des sonorités très indus avant qu'un riff très typé machine Allemande ne démarre pour un « Skills in pills » très proche donc de Rammstein mais foutrement efficace !! Le chant en Anglais de Till ne dérange pas plus que ça car il garde sa personnalité et c'est bien là le plus important. Un très bon titre que voilà. On ne change pas de registre avec « Ladyboy » qui retrouve la poésie si caractéristique du géant Allemand !! A noter un refrain ultra simpliste mais qui avec ses petites notes de clavier va vous hanter toute le journée. Une sorte de single en puissance qui va faire mal !!!!
Changement de style avec la lourde et sombre « Fat » qui vous glace le sang !! Till est très habile pour donner encore plus de lourdeur dans ces moments là !! Un excellent titre superbement mis en musique par Peter qui s'est surpassé !!! La très mais alors très Rammstein « Fish on » nous replonge en plein début du groupe et permet à Till de faire étale de sa subtilité dans les images et les tournures de phrases. Ultra efficace !!!
Retour au métal indus lourd avec « Children of the sun » qui est peut être le titre le plus proche de Pain. A noter que c'est Peter lui même qui s'occupe de chaque instrument et que son boulot est exquis !! Place à un moment plus touchant avec « Home sweet home » qui fait appel à nos émotions. Un titre mélancolique mais d'une grande beauté et sincérité ! Touché en plein cœur !
Après ce dur moment la rigolade retrouve sa place avec un « Cowboy » dont je vous laisse découvrir les paroles !! N’empêche que voilà un sacré titre sautillant gavé de synthé qui donne le coup de fouet nécessaire !! « Golden shower » accélère le rythme et à nouveau nous rappelle les débuts de Rammstein. Un titre à l'ambiance glauque et à la musique ravageuse. Pas le plus marquant au premier abord mais sur la duré !!
Deuxième moment calme le début façon ballade de « Yukon » toujours aussi mélancolique et sombre armé d'un refrain rythmé. Encore une fois le duo a réussi à créer une compo pleine d'émotions contradictoires mais puissante qui ne peut laisser indifférent. Pour finir c'est le single « Praise abort » qui arrive, et que dire... ma première écoute fut très décevante trouvant le titre facile et sans envergure jouant aux clichés. Puis après plusieurs écoutes et grâce à un refrain totalement délire mais ultra efficace ce titre est bel et bien un single de tueur !!

Je vous parle du bonus car il en vaut largement la peine !! « That's my heart » une ballade pleine de sensibilité et de justesse qui file le frisson. Rarement Till aura été si bouleversant !!!

Conclusion : Je pense qu'il faut prendre cet album pour ce qu'il est, un moment de détente pour un chanteur aux multiples idées . Mais au final les fans de Rammstein auront là de quoi se régaler grâce à un album fait sérieusement et sincèrement empli d'émotions diverses. Pour moi une pure réussite à écouter sans modération !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 5390 fois