Chronique

FIVE FINGER DEATH PUNCH - GOT YOUR SIX / Eleven seven 2015

Après un double album qui a permis au groupe de monter en popularité et de faire la première partie de la tournée Européenne de Judas Priest voici que nos Américains nous proposent leur dernier né. Prêts pour la baston !?

Ça démarre sans état d’âme avec « Got your six » qui est dans la droite lignée de ce que le groupe nous propose d'habitude. Du métal bodybuildé qui te massacre la tête et te fait chanter à tue-tête un refrain militaire !! En deuxième position un « Jekyll and hyde » étonnant car les couplets sont plutôt rythmés contre un refrain lourd et fédérateur ! Reste un effet immédiat.
Du plus cool arrive avec un « Wash it all away » qui fait son boulot. Un peu de mélodie très bienvenue qui permet de souffler. Il faut avouer que musicalement le groupe nous propose exactement la même chose que depuis leur premier album. Ça manque d'évolution tout ça. « Ain't my last dance » poursuit sur des bases plus que connues. Un bon rythme, de bons riffs au gros son bien épais, une voix entre beuglement et mélodie pour du conventionnel efficace.
« My nemesis » est un mid tempo plus mélodique et aérien qui fait du bien avant de se reprendre du brutal avec « No sudden movement » qui devrait mettre tout le monde d'accord en concert !
On lâche rien avec un « Question everything » qui se veut plus subtil et perso m'accroche énormément. Pour moi le meilleur titre de cet opus !! Rien d'original mais n'en reste pas moins bon. La très Stone Sour « Hell to pay » arrive et continue de bonne façon cet opus viril !
Place à la 'ballade' avec « Digging my own grave » qui est des plus habituelle. Pas de quoi fouetter un chat (pauvre bête qu'est ce qu'elle nous a fait?). Ça fait son taf sans plus. On ne change rien avec un « Meet my maker » qui apporte son lot de testostérones tout comme « Boots and blood » qui ne fait pas dans la dentelle et prône l’appartenance GI du groupe !!
On accélère le rythme et on enfonce le clou de manière significative avec « You're not my kind » qui ne rigole pas du tout et défonce tout sur son passage !! « This is my war » dont on pense qu'elle va taper dur est plus soft mais fait son effet comme d'hab ! On termine avec « I apologize » un titre plutôt quelconque qui ne laisse pas un souvenir impérissable. Dommage !!!

Conclusion : FFDP nous propose un album comme d'hab pourrait-on dire qui ne surprendra pas les fans et fait le boulot qu'on attend. Plus qu'à espérer que le groupe nous propose une petite évolution qui permettrait de ne pas tourner en rond trop vite (c'est déjà le cas d'ailleurs!!).
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4639 fois