Chronique

ANNIHILATOR - SUICIDE SOCIETY / Udr 2015

Le groupe Canadien revient après le départ surprenant de son chanteur depuis 11ans Dave Padden. Jeff Water désireux de poursuivre mais aussi de ne pas se prendre la tête à trouver un successeur décide de prendre le micro et débarque aujourd'hui avec ce nouvel opus. Alors est ce que la machine à riff marche toujours !!??

On débute sur la title track et directement la voix de Jeff. Chose étonnante « Suicide society » ressemble beaucoup à du Megadeth aidé en ça par la voix de Mr Waters proche de ce que peux faire notre rouquin coquin. Pour le reste ça reste habituel avec des beaux plans de 6 cordes. Un bon titre speed arrive avec « My revenge » qui ressemble étrangement au 'Damage Inc' de Metallica, le riff les lignes vocale, est ce voulu ?? Je ne sais pas mais c'est déstabilisant.
Pas plus que « Snap » qui pique carrément le riff à Rammstein (« Ich tu dir weh ») et là c'est très dérangeant car je sais que l'ami Waters continue d'écouter de la musique et que personne ne lui ait fait la réflexion me paraît suspect. Même le refrain me fait chanter la chanson des Allemands. Aaaaarrh c'est rageant !!!
Bon j'espère qu'après ces déceptions on va enfin retrouver du Annihilator !!?? Et bien l'ultra speed « Creepin' again » en est à 300% du pur et dur sans concession. Rien de bien novateur mais déjà ça rassure. On continue dans le sauvage avec un « Narcotic avenue » qui aurait bien réussi à Dave Mustaine dans les 80'. Trêve de plaisanterie douteuse et nous voilà avec un Thrash comme le groupe nous le propose depuis déjà fort longtemps. Ça passe mais ne laisse pas de souvenir.
Début calme et inquiétant pour « The one you serve » qui se veut plus posé et grand bien leur a pris, car le groupe excelle dans ce style. Enfin un titre marquant ! Je ne l'attendais plus !! « Break enter » continue dans une veine plus calme, avant de retrouver le style si caractéristique de nos Canadiens. On semble replonger en plein 'Set the world on fire' (Mon préféré !! Oui je sais...) et quelle bonne idée !! Même Jeff est convaincant au chant (avec encore ses intonations Mustaine) ! Deux titres qui font du bien.
Pourvu que cela dure avec « Death scent ». Et bien ça va même si la formule ici fait trop convenue mais ça passe bien. Le groupe aura mis le temps mais l'album semble se lancer sur sa fin. On termine avec « Every minute » une sorte de ballade évolutive qui clôt avec bonne humeur cet opus pas toujours réussi.

Conclusion : Comme depuis quelques années maintenant Jeff Waters n'arrive plus à impressionner. Son style tourne trop en rond et un manque flagrant de génie persiste (lui qui en a à revendre!!). De plus son chant monocorde n'arrange pas les choses et quand en plus il copie ses frères on s'en sort pas. Donc ce 15ème album ne restera pas dans l'histoire du métal, mais comme un grand nom ne meurs jamais je pense que le blessé Jeff va se ressaisir et revenir plus fort avec peut être bien un nouveau tueur derrière le micro !!?? C'est tout ce que je souhaite !!
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 4869 fois