Chronique

MANEGARM - MANEGARM / Napalm Records 2015

Depuis qu’ils sont sous la houlette de Napalm Records, MANEGARM nous a pondu un album très convaincant il y a de cela deux ans. Nous vikings suédois nous ont peaufiné des mélodies prenantes associées à de bons gros riffs, bref une recette qui a marché.
Cet album est donc pour moi la confirmation du gros potentiel du groupe, ou alors à l’inverse l’idée que le précédent opus était un coup de chance. Prenez donc les paries pour cet album ce sobrement intitulé « Manegarm ».

Pas de courte plage d’intro mais un pavé de 8 minutes qui contient tout de même un longue intro acoustique purement inspiré du folklore viking. Un bel hommage à cette culture. « Blodörn » poursuit avec un gros riff et ce chant si particulier d’Erik Jurken Grawsiö, entre chant éraillé et growl. Le refrain en chant guerrier contraste bien avec l’agressivité des couplets. Quelques petites longueurs par ci par là, signe que le groupe n’est peut-être pas encore prêt pour les longs morceaux.
Une putain de basse et une mélodie prenante lancent « Tagen av Daga ». Le groupe est préférable dans ce type de chansons courtes, là où y’a pas de chichis, on envoi du lourd. L’interlude folk rappelle que le groupe a un sens aiguisé de la mélodie, pour mon plus grand plaisir. Premier extrait vidéo de cet opus, « Odin Owns ye All » est parfaitement taillé pour être une bombe sur scène. Entrainant, mélodieux et puissant, voilà ce qu’est ce morceau. Putain de refrain !!!
Jolie ballade, mélancolique, « Blot » apaise. Une jolie guitare accompagne quelques instruments classiques pour le plus bel effet. Mon dieu que le folk c’est bon quand c’est bien fait !! L’acoustique se poursuit avec une voix féminine envoutante sur « Vigvek – Del II ». Comme sur le précédent opus, le groupe aime les mélodies douces et calmes, et c’est extrêmement appréciable. Ce morceau et la très bonne suite de « Blot ». On vous réveille violement avec « Call of The Runes », et son intro speed dévastatrice. Putain que c’est bon. Un morceau qui speede à fond avec un chant surpuissant, ça sent bon la musique qui a des burnes ! Le pont fera écho aux deux ballades précédentes, j’adore !
« Kraft » poursuit la voie de son ainé avec un très bonne intro qui monte progressivement en puissance. Le morceau a quelque chose d’épique, de grandiloquent et le rendu est très bon. Retour à du bon folk de chez eux avec « Bärsärkarna från Svitjod » (à vos souhaits les gars !!). Sympathique mais qui, dommage, n’a pas le même impact émotionnel que « Vigvek – Del II » ou « Blot ».
Dernier morceaux de bravoure bourré de testostérone avec « Nattramn », assez agressif vocalement, le growl secondant un riff appuyé et rentre dedans. Le refrain plus clair est encore une fois réussi, les lignes de chant rentrant tout de suite en tête. Un vrai chant guerrier !! Et on termine doucement avec « Allfader » et sa guitare sèche qui accompagne une douce voix. On sent toujours cette mélancolie dans la musique, mais ça fait du bien, vraiment du bien.

Pas besoin de tergiverser des heures, cet album confirme tout le nouveau bien que je pense de MANEGARM. La tendance se confirme, le groupe a passé un palier. Leur musique a trouvé le bon équilibre entre les divers chants, les morceaux pêchus et les morceaux calme. Les structures ont juste la complexité qui faut, les mélodies arrivent à point nommé. Un album que tout fan de viking métal doit posséder.


 
Critique : SBM
Note : 8.5/10
Site du groupe : Facebook Officiel
Vues : 4860 fois