Chronique

ELVENKING - THE NIGHT OF NIGHTS / Afm Records 2016

Dix huit années d’existence, huit albums studios, il était temps pour nos italiens de faire et d’offrir à leurs fans un album live, agrémenté de sa version vidéo bien entendu (mais ici, seule la version audio sera chroniquée).

Autant dire que le sextet a fait les choses comme il se doit en n’offrant pas un simple album live et un simple concert, mais a opté pour un double album avec pas moins de vingt cinq titres joués, histoire d’en profiter pour faire de ce disque une sorte d’anthologie / mega best of de la formation, avec surtout aucune piste dite de solo / démonstration etc.
Ici, place aux morceaux allant des origines et premières écriture de Damna (chant) du haut de ses dix huit ans, en passant forcément par toute la discographie du groupe. Et ce, en ne lésant aucun album.
Le tout fait dans leur ville berceau, Pordenone, pour faire en sorte que cette soirée soit encore plus spéciale et festive pour « The Night Of The Nights ».

Sans grande surprise, l’album débute avec l’introduction « The Manifesto » issue du dernier album en date du groupe « The Pagan Manifesto » ; histoire de chauffer la salle comme il se doit.
Et lorsque le concert en soit commence, on ressent rapidement cette ferveur et excitation qu’ont les membres mais aussi le public qui se faire entendre clairement.
Un des points intéressant et fort de cet album vient de la performance vocale de Damna qui poussera la chanson pendant plus de deux heures pour le plus grand bonheur de tout le monde et nous fera partager son engouement et son plaisir en présentant les morceaux, le groupe et son histoire avec une performance vocale sans fausse note.
Performance que le reste du groupe fera aussi avec technicité et légèreté pour nous transporter encore plus facilement dans leur univers pagan, festif et metal.
Le tout petit hic viendra du son. Défaut qui ne l’ai pas forcément car au-delà de son aspect parfois brut, l’on peut considérer et apprécier que cet aspect naturel rend bien plus hommage au groupe et à ses concerts qu’à d’autres album live refaits à l’excès et donc pas naturels voir trop parfaits pour être vrais et vibrer.

Conclusion : un double live important pour le groupe mais aussi pour ses fans. Sincère et brut, autant dire que ces vingt cinq titres (ça peut faire long pour certains, mais pourquoi s’en priver) si gentiment offerts passent comme une lettre à la poste et reflètent parfaitement ce que le groupe donne sur scène. Vitalité, énergie, sympathie et plaisir sont au rendez vous.

Trackliste :

1. The Manifesto
2. Trows Kind
3. The Wanderer
4. Runereader
5. Pagan Revolution
6. She Lives at Dawn
7. Kigsaw Puzzle
8. Elevenlegions
9. The Cabal
10. A Prayer to Cernunnos
11. Moonbeam Stone Circle
12. Symohn's Bash
13. From Blood to Stone
14. Skywards
15. Disillusion's Real
16. Eleven Aftermath
17. Seasonspeech
18. Through Wolf's Eyes
19. The Divided Heart
20. Neverending Nights
21. The Winter Wake
22. Era Theme
23. The Loser
24. To Oak Woods Bestowed
25. Pagan Purity
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Site de Elvenking
Vues : 4869 fois