Chronique

MYRATH - LEGACY / Verycords 2016

Voilà enfin le retour d'une des grande révélation des années 2000. Les Tunisiens auront pris leur temps pour accoucher de leur 4ème opus, qui annonce beaucoup d'espoir et de grandes ambitions. Allons voir si l'héritage est bon ?

Tout débute sur une somptueuse intro orientale « Jasmin » qui fleure bon le désert et les merveilles de ce pays. Un voyage des plus prenant qui met dans l'ambiance avant que ne déboule le single « Believer » qui dans son contexte prend toute sa grandeur. Un titre simple dans la lignée de son prédécesseur, qui fait son boulot plus que parfaitement.
Vite, vite qu'arrive la suite, « Get your freedom back » est celle ci, et là aussi on retrouve tout ce qu'on aime chez le groupe, qui poursuit avec brio ce qu'il avait réalisé avec son 3ème opus. Malgré l'aspect prog résolument fini, Myrath a gagné en percution avec ses titres courts. La plus calme et mélodique « Nobody's lives » vient apporter son lot de folklore dans un titre superbe, bien mené par un Zaher exquis !!! Un excellent chanteur que voilà. Le refrain chanté en Arabe apporte encore plus à cette excellente chanson !!
Avec « The needle » le métal le vrai prend son envol laissant la guitare de Malek faire des ravages. Un titre pour le live qui n'en n'oublie pas la mélodie chère au groupe. Attention ça dépote !!! Puis « Through your eyes » arrive avec ses faux air de Kamelot. Un début au couplet calme plein d'émotion avec à nouveau un Zaher des plus juste, puis le refrain débarque et te colle au mur !! Ouf quelle maîtrise. Une nouvelle subtilité métallique pour nos Tunisiens !!! Une véritable masterpiece.
Après un tel titre dur d'arriver à relever le défi mais c'est pourtant ce que doit faire « The unburnt » qui se veut plus direct et avec son immense refrain fait un effet bœuf !!! A nouveau taillé pour la scène !! Place à la ballade « I want to die » qui comme son titre laisse penser ne respire pas la joie, et réussit à vous prendre aux tripes grâce à nouveau à ce sacré Zaher qui a encore élevé son niveau depuis son arrivée dans le groupe. Juste magnifique et poignant !!
Difficile de repartir mais « Duat » va essayer avec son début calme qui nous laisse dans le même état d'esprit avant que le titre de ne se mette en place pour un métal grandiloquent des plus jouissif !
Piano et ambiance année 30 nous intronise « Endure the silence » qui est assez décalé du reste mais réussit son coup. Une bizarrerie des plus délectable. Il semblerait que tout leur réussisse !! On termine cet opus extraordinaire avec « Storm of lies », qui je dois le dire est plus conventionnel et sans être mauvais (très loin de là) ne permet pas à mon humble avis de finir sur la note attendue cet opus de haute volée. Reste un refrain magique et envoûtant.

Conclusion : Avec ce 4ème opus Myrath laisse un héritage conséquent dans la scène métal !! Un hommage à ses racines, à son amour de la musique et à sa patrie, qui restera dans l'histoire pour peu qu'on s'y attarde (ce que je conseille fortement). Décidément je réitère mes propos véritablement l'un des meilleurs !!!
 
Critique : Guillaume
Note : 9.5/10
Site du groupe :
Vues : 4865 fois