Chronique

NOW OR NEVER - II / Mighty music 2016

Tiens voilà un tout nouveau groupe, oui mais pas fait avec de tout nouveaux musiciens car il contient entre autre Ricky Marx (ex Pretty Maids) à la guitare et surtout le génial Jo Amore (Ex Nightmare) au chant. Un groupe qui attire donc tout particulièrement mon attention. Aller prenons le train en marche.

On débute avec « The voice inside » qui montre le visage du groupe. Un heavy métal entre modernisme et old scholl qui est très bien réalisé. Qu'il est bon de réentendre la voix si caractéristique de Jo, surtout quand il est aussi en forme ! Avec « Sonic ecstasy » on accélère le rythme pour un titre efficace. Ça fait aussi très plaisir de retrouver Ricky qui avait un peu disparu du circuit. Il nous assène un sacré jeu de guitare le bougre ! Un titre taillé pour le live qui va faire des ravages !!
« King for a day » débute sur des orchestrations simples mais sympathiques avant un riff heavy qui te prend à la gorge et montre que nos amis ne veulent pas rester dans un passé certes glorieux mais aussi encombrant et obsolète. Puis on retrouve du rythme avec un « I shall remain » plus classique mais efficace lui aussi. En tout cas notre Jo national nous régale !!
Début calme pour « I'll be waiting » qui est une sorte de power ballade, qui prend aux tripes. Un titre qui fait son effet et démontre tout l'immense talent de Mr Amore qui semble plus vivant que jamais. Après un tel moment « The answer » débarque à grands coups de guitare et ne rigole pas. Un mid tempo puissant et ravageur qui arrache tout sur son passage !
La « Revolution » est en marche avec ce heavy rentre dedans, qui évolue et surprend avec son esprit presque funky. Un passage plus cool qui fait du bien. Place à un des très grand moment de cet opus avec « Save me » sorte de ballade lourde et sombre qui à nouveau vous colle la boule au ventre. Une chanson dont on ne sort pas indemne.
C'est tout retourné que je m'attaque à « Feel alive » qui avec son esprit incisif me remet de mes émotions. Un heavy bourrin, mais pas que, qui fait plaisir. On termine avec « T'il the end of time » une ballade poignante avec un Jo qui n'a jamais été aussi émouvant ! Le titre de cet opus tout simplement ! Juste majestueux !!

Conclusion : Du bonheur c'est bien là le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire cet opus !! Du très bon heavy métal maîtrisé par des hommes d'expériences qui lui insuffle un savoir faire unique et bienfaiteur !! Que du bonheur !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4838 fois