Chronique

EQUILIBRIUM - ARMAGEDDON / Nuclear Blast 2016

Une nouvelle ère s'est ouverte pour EQUILIBRIUM après la sortie de « Erdentempel ». Album riche, varié, excellent en de nombreux points, la barre est placée haut. C'est donc impatiemment que cet « Armageddon » est attendu. Les deux extraits proposés, tous deux en anglais m'ont annoncé deux choses : le groupe évolue mais suis la voie de son aîné. De quoi me réjouir donc.

Le morceau d'ouverture, « Sehnsucht » sert d'intro à l'album. Narrée avec des orchestrations épique, secondé par une rythmique simple. Très mélodieux, le morceau annonce un album soigné sur production. Et on rentre dans le vif du sujet avec « Erwachen », et ça tape dur. Riff pesant, répétitif, ça sent l'explosion et ça loupe pas. Orchestrations légères mais bien mise en avant, on est dans du grand EQUILIBRIUM. L'empreinte de « Erdentempel » est bien présente. Robse et son chant caverneux passe toujours aussi bien, les mélodies de guitare sont poignantes, le break folk instrumental très bien écrit, bref une recette qui marche !
« Katharsis », malgré un début calme, d'emblée une intro brutale et épique à souhait ! Une vrai baffe ! Encore une fois, malgré cette brutalité, le groupe nous montre dans ses passages instrumentaux une maîtrise mélodique hallucinante. Le style développé par le groupe repose sur trois pilliers : la puissance brutale du métal, le côté épique des orchestrations et le dansant du folk. Et le groupe mélange ces éléments à la perfection. Génial. Un de mes morceau préféré de l'album arrive, « Heimat » a ce je ne sais quoi d’entraînant et festif, sur le rythme, le tempo, il a quelque chose de plus. Le refrain est énorme, mélodieux même si c'est du growl. Ça en live c'est carnage assuré ! Un des meilleur morceau du groupe, autant qu'un « Blut Im Auge » !
Dernier extrait en date, l'énorme « Born to be Epic ». Déjà le nom est énorme, c'est chanté en anglais, et surtout au niveau de la prod, les guitares sont bien plus imposantes ! Le break à la flûte, genre détente à la plage (oui c'est ce que ça m'évoque) ça passe crème ! Robse innove même côté chant ! BORN TO BE EPIC !!! Une phrase qui pour le moment colle parfaitement au groupe !

Avec un bon côté Finntroll dans le côté métal folk déjanté, je suis sûr que « Zum Horizont » est presque un hommage ! Toujours cette brutalité associé à un amour de la musique, ses mélodies, ses influences. Et même chose pour « Rise Again » ! Beaucoup de flûte, d'orchestrations, Robse plus haut qu'à son habitude, on dirait presque qu'Ensiferum est passé par là, surtout sur les hurlements puissants entre les couplets. Putain que c'est bon !
Voici venu le tout premier extrait, « Prey ». Plus sombre sur les refrain, épique mais moins pour l'orchestre, chanté en anglais, le morceau a quelque chose de mélancolique et puissant. Un vrai tour de force, magnifiquement interprété par le groupe.
Attention instant nostalgie, délire, excellence. Avec « Helden » (qui veut dire héros), le groupe rend hommage (ou se fend la poire) aux héros des jeux vidéos de notre enfance ! Mario Bros, Metroid, et surtout Street Fighter ! Le « Sonic Boom » de Guile après un couplet est juste awesome !! Délirant et génial ! Y'a des bruitage (le saut de Mario), et certaines mélodies jouées au clavier en 32 ou 64 bits ! Magique ! Surtout pour un fan de jeux vidéos vintage !
« Koyaaniskatsi » est plus instrumental que les autres. René aime bien ça. Ça passe bien, c'est léger et ça permet de se poser un peu après tout ce qu'on vient de bouffer !
On termine avec « Destination Eternal », le morceau long, sombre, épique de fin d'album. Il n'est pas forcément représentatif de l'album mais passe bien, il est très bien choisi comme conclusion.

Mes doutes sont balayés. EQUILIBRIUM reste au sommet de son art. Il fait un poil mieux que son prédécesseur, ce qui veut dire un poil mieux d'excellent. La recette reste la même, toujours rudement efficace, mais avec une meilleure maîtrise. Il y a énormément de bonnes choses sur cet album, à commencer par un amour de la musique avec un grand M. Et ça mes amis ça se respecte.
Pour mes coups de coeur ?? « Heimat » et « Helden » !
 
Critique : SBM
Note : 9/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 4888 fois