Chronique

RIK EMMETT & RESOLUTION 9 - RES 9 / Mascott records 2016

Le guitariste chanteur de Triumph débarque avec un nouveau groupe pour un projet plus solo qui sent bon la bonne musique. Donc allons découvrir cela fissa.

On débute avec un « Stand still » décapant à grands coups de rock bluesy chaud, chaud !! Une entrée en matière efficace et percutante qui ne demande qu'à être poursuivie. La suite se nomme « Human race » et voit le trop sous estimé Alex Lifson (Rush) venir faire étale de son somptueux jeu de 6 cordes, sur ce rock soft mais diablement bon. Une petite sucrerie qui fait du bien.
Place à la ballade « I sing » qui est très habituelle et larmoyante. Celle ci voit le très grand James Labrie venir faire un duo et enivrer l'auditeur. Un joli moment malgré tout. Un peu de blues avec « My cathedral » qui poursuit sur une note calme et triste cet opus. Encore un beau moment malgré le fait que ça plombe le rythme.
« The ghost of shadow town » ne va pas remettre de l'entrain à cet opus, car voilà un autre blues triste. A croire que notre Rik était dépressif à la composition de cet album. Alors oui c'est bien fait, mais ça respire pas la joie loin de là. On retrouve enfin du rythme sur la groovy « When you were my baby » et ses relents soul bien sympathiques. Une bonne surprise qui tombe à pic. Cette fois ci c'est vers la country que ce tourne « Sweet tooth » ce qui étonne mais sied bien au groupe. Dans le style, on pense à Eric Johnson .
« Heads up » retrouve enfin du rock qui envoie et te file la banane ! Un bon moment que voilà qui manque un peu à cet album. De l'acoustique rythmée débarque avec « Rest of my life » qui sonne là aussi très US. Sympa mais sans plus. On retrouve nos deux invités sur un bien hard rock « End of the line » un titre qui aurait pu faire partie du répertoire de Triumph ! Un très bon passage que voilà.
On termine avec « Grand parade » un bonus en forme de blues tranquille avec Gil Moore et Mike Levin de Triumph en invités.

Conclusion : Nous avons à faire ici à un album surprenant orienté blues mais bien fichu à qui il manque juste un peu de rythme et de joie pour être plus agréable. Du beau boulot tout de même.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 5302 fois