Chronique

YANN ARMELLINO & EL BUTCHO - BETTER WAY / Nota bene 2016

Nouveau projet pour notre guitare héro Français qui s'associe aujourd'hui avec l'ex Watcha, pour un album de rock classieux. Allons voir ce que nos deux hommes ont à nous proposer.

On commence avec un « Better way » bien sympathique sur lequel on retrouve la classe de Yann et bien sur la voix de El Butcho. Une bien bonne entrée en matière rythmée et pleine de bonne humeur !! On continue dans un style plus US avec « Never ever » qui fait son effet et permet de taper du pied sur ce bon rock old school.
On enfonce le clou avec la plus heavy « Soldier of rain » qui ne lâche rien et rappelle les grands noms du hard US (on pense pas mal à Skid Row ici) !! Puis « Desert's song » arrive et vraiment nous laisse plonger dans cette musique si communicative. C'est rare qu'un groupe aujourd'hui enchaîne des titres pareils sans temps mort !!
Pas vraiment le temps de respirer qu'arrive « Coming home » qui heureusement se veut plus mélodique et permet de retrouver ses esprits après tant de titres hard décapant (c'est qu'on a plus l'habitude!). Ambiance à la Bon Jovi (Wanted dead or alive) pour « Inner strives » qui apporte un peu plus de calme. Par contre dommage que le son et l'interprétation soit trop froide, cela fait perdre en couleur cette musique plus chaleureuse. Le gros hard rock qui envoie des pieds revient avec un « Selfish ego » qui balance du tonnerre !!! Un plongeon en plein L.A à la fin des 80' !!!
Changement de registre avec la reprise de Stevie Wonder « Signed sealed delivered » en version rock qui fonctionne bien. Un peu de soul qui étoffe cet opus ! C'est au tour de Van Halen avec un « Hellcome baby » directement inspiré (un peu trop quand même) qui met le feu et prouve que le sieur Eddy est bel et bien un génie qui aura transformé la guitare !!!!!
Après ce bain de jouvence bienfaiteur « The train » bien plus calme, permet de se remettre de nos émotions. « Another day » retrouve le riff gras pour du rock du vrai, du viril !! Un autre bon moment sans prise de tête.
L'album s'achève sur deux titres instrumentaux : « Suits revisited » très court et « Road to the core » à la Paul Gilbert qui passe bien et clôt cet album dans la bonne humeur !

Conclusion : Voilà une bien bonne surprise !! Du bon hard rock US fait avec talent et plaisir qui se communique facilement. Reste plus qu'à trouver son public pour être plusieurs à en profiter !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4861 fois