Chronique

BLOODBOUND - WAR OF DRAGONS / AFM Records 2017

3 ans après leur dernier opus nos Suédois sont de retour pour nous présenter un concept album sur la chasse au dragon. Pas très original tout comme sa musique mais doit on forcément le bouder ? Réponse plus bas.

On débute par une courte intro « A new era begins » qui annonce l'histoire avant de se prendre un titre bien speed « Battle in the sky » qui j'avoue défonce pas mal et fait très plaisir !!!
A la suite la plus cool « Tears of the dragonheart » ma rappelle le bon vieux Rhapsody. Oui le groupe semble avoir muter vers un speed mélodique très année 90. Une bonne surprise que voilà. Cette fois ci c'est du coté de Nightwish qu'il faut voir « War of dragons » et ses claviers à outrance. Un voyage dans le temps qui me fait super plaisir car quelle période merveilleuse que cette fin des 90' !!!
« Silver wings » arrive dans un esprit plus fun ! Un titre aux consonances pop 80' qui étonne mais lui apporte un plus kitch à souhait. La grosse artillerie déboule pour un « Stand and fight » standard mais efficace. Il est absolument vrai que le groupe ne révolutionne rien du tout mais il arrive à insuffler tant de nostalgie que ça en devient bon.
Le gros métal viril arrive avec « King of swords » et son refrain très Helloween sorti de nulle part qui donne une impression de voler ! Un petit mid tempo très guerrier arrive avec « Fallen heroes » très cliché, mais qui fonctionne. Pour le moment c'est un sans faute.
« Guardians at heaven's gate » quand à elle speede à mort et t'arrache les cervicales !! Du bon vieux speed à la Gamma Ray qui déboîte sa mémé en short hawaïen au supermarché !! C'est fou comme je viens de rajeunir d'un coup !!! Après cette véritable avalanche de bonheur « Symphony satana » arrive sans vraiment ralentir le rythme. Pas grand chose à dire de plus mais l'effet lui est bien présent.
Après ces deux mandales à haute vitesse c'est au tour du heavy métal basique de prendre le relais. « Starfall » et son refrain celtique apportent un peu de fraîcheur et à nouveau tape dans le mille !!! On termine ce voyage dans le temps avec la speed et hellowenesque « Dragons are forever », qui remplit son rôle à merveille. 45 minutes au pays des dragons comme à la plus belle époque. J'en ai presque la larme à l’œil.

Conclusion : Pour son nouvel opus, Bloodbound nous propose un concept et une musique plus que passés mais qui chez moi fonctionnent à merveille. Des hymnes et des ambiances très année 90, qui me procurent beaucoup de bonheur ! Une bonne surprise à réserver aux nostalgiques de cette époque
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4837 fois