Chronique

ELUVEITIE - EVOCATION II - PANTHEON / Nuclear Blast 2017

ELUVEITIE n’a pas eu une période tranquille ces derniers temps. Pour ceux qui ne le savent pas, le groupe s’est séparé de trois de ses membres, Anna Murphy, Ivo Henzi et Merlin Sutter qui ont fondé « Cellar Darling », un projet folk malheureusement assez peu intéressant.
De son côté donc Chrigel a recruté et donné une nouvelle image à ELUVEITIE. Neuf membres dans le groupe à présent, qui nous sortent ici un « Evocation II : Pantheon », deuxième volet acoustique du groupe.

L’album est intéressant à différents niveaux. Chaque titre est un hommage à une divinité, j’aime beaucoup cette idée. Ensuite tout est chanté en celte, pour les morceaux qui sont chantés, car oui le groupe alterne avec des pistes instrumentales. Ces dernières sont tantôt prenantes, tantôt plus neutres et c’est là le seul MINI défaut de cet opus : sa longueur. 18 titres ça tire un peu.
Mais bon écoutez « Antvmnos » et sa magnifique guitare, accompagnée d’une belle flûte ou « Nantosvelta » et son folk parfaitement maîtrisé et vous comprendrez que cette musique là on en a jamais assez. Et ça me prouve surtout que le groupe est toujours capable d’exceller musicalement.

Autre petit regret, qu’il n’y aie pas plus de morceaux chantés comme « Epona » et « Lvgvs ». Ces deux morceaux valent leurs pesant d’or. C’est entraînant, joyeux, ça file la patate et surtout, surtout, Fabienne Erni fait un boulot Ex-cep-tion-nel. Techniquement sa voix est sublime, son interprétation celte est parfaite et en plus elle taquine la harpe et la mandoline… Respect !!! Je savais que remplacer Anna ne serait pas simple, mais la miss réussie main levée !
Elle chantera aussi sur « Ogmios » qui rappellera la Tribu de Dana, mais aussi sur « Artio » avec chant cristallin magique, la pluie en fond accentue la mélancolie et la beauté du morceaux, de quoi vous tirer une larme.
D’ailleurs la pluie est présente quasiment partout sur l’album, ce qui vous plongera encore plus dans le folklore celte, et du coup j’écouterai ça les jours de pluie. Na !

En fan d’Asterix, je regrette juste un peu que « Tovtatis » soit narré et pas chanté ou instrumental. « Belenos » le sera, avec une musique suave, apaisante, parfaite en cette d’album.

Je vais pas vous flûte, les membres font ça très bien, mais cet album est grand. C’est beau. Très mélodique, entraînant ou touchant, et magistralement exécuté. On sent un amour de ce folklore et cette musique et c’est ce qui fait, aussi, la différence. Je n’attendais pas grand-chose de cet album et je suis finalement envoûté. Environ une heure de musique et vous oubliez vos problèmes et votre fatigue.
 
Critique : SBM
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 4870 fois