Chronique

ENSIFERUM - TWO PATHS / Metalblade records 2017

Deux ans après One man army et son récit épique, les finlandais remettent le couvert. Leur pagan/folk metal est réputé pour son orchestration, ses choeurs, et ses excellentes prestations live, mais il pourrait bientôt l'être pour son accordéoniste électrique de Netta Skig, ex-Turisas, championne du monde dans sa catégorie. Elle remplace son homologue féminin Emmi Silvennoinen qui a mis sa carrière entre parenthèse pour se consacrer à sa famille. Hasard ou non, ce changement a apporté un revirement assez inattendu. Et si c'était Two Path, l'album de la maturité ?

For those about to fight for metal
Comme souvent, le premier parle pour l'ensemble de l'album. Axe of judgement avait ouvert One man army sur un combat épique, For those about to fight for metal choisit un décor de taverne. La guitare démarre en solo, rejoint à l'unisson par l'accordéon, la grande nouveauté, dans une mélodie enjouée et festive. Ensiferum rassemble ses fans de la première heure, ceux qui placent encore Iron et From afar au dessus de la mêlée, ceux qui se déplacent en live et se battent pour faire vivre le métal. La dimension épique est présente, mais elle entre au service de la musique au lieu d'en être le thème. Ce qui semble important de dire avec Two paths aujourd'hui c'est : nous aimons notre métier, nous aimons le métal, nous aimons la fête, nous aimons nos fans.

Et l'amour, ça paye
Tout ce qu'Ensiferum tente sur Two paths est une réussite. Il est une démonstration de la capacité du groupe à synthétiser sa carrière dans un album original et extraordinairement varié. Il est aussi la démonstration qu'Ensiferum est un groupe et non pas une somme d'individualité car toutes les sensibilités sont exprimées. Il y a la puissance death mélodique d'une titre comme King of storms qui rappelle les premières heure du groupe. Il y a la fête païenne Feast with Valkyries qui fout la banane, avec du chant féminin, des mélodies à la twilight tavern et des choeurs qui semble dire "Viens trinquer l'ami, soit la bienvenue !".

Two paths, c'est la mise en avant des deux influences majeures du groupe : pagan et death mélodique. Mais les réunir a créé un titre tout à fait what the fuck qui est Don't you say. Une prise de risque car il est intégralement écrit en chant masculin clair avec un esprit pop-punk assez particulier. Une autre façon de dire que le groupe dépasse aussi ses limites, et le fait bien. Car quand on fait ce que l'on aime, pour de vrai, cela peut donner des résultats assez surprenant !

Voilà donc un album qui n'était absolument pas attendu à ce niveau et encore moins sous cet angle. Il est absolument rarissime qu'un artiste réussisse un vrai retour au source. Et si c'est vrai avec Two paths, c'est que la flamme est plus forte que jamais et que le groupe a encore de belles années devant lui. Oh oui, nous avons hâte de voir ça en concert !

Tracklist
01. Ajattomasta Unesta
02. For Those About To Fight For Metal
03. Way Of The Warrior
04. Two Paths
05. King Of Storms
06. Feast with Valkyries
07. Don't You Say
08. I Will Never Kneel
09. God Is Dead
10. Hail to the Victor
11. Unettomaan Aikaan
12. God Is Dead (Alternative Version)
13. Don't You Say (Alternative Version)

 
Critique : Weska
Note : 9.5/10
Site du groupe : Page facebook
Vues : 4864 fois