Chronique

EXIT EDEN - RHAPSODIES IN BLACK / Napalm Records 2017

Bon alors là… Mais alors là… ça part en sucette… Déjà, le métal s’est un peu commercialisé ces dernières années, mais ça reste sous contrôle.
Mais quand j’ai entendu parler du projet EXIT EDEN, je me suis dis « Oh my God je vais les descendre »… Surtout après la vision des trois clips, assez kitch...
Alors pour ceux qui connaissent pas, ce sont quatre chanteuses de métal lyrique/symphonique (Amanda Somerville, Clémentine Delauney, Marina La Torraca et Anna Brunner) qui reprennent, version métal symphonique des grands « tubes » (si on peut vraiment appelé ça des tubes) de la pop, R’n’B ou Soul). Donc en gros on va de Adele à Rihanna en passant par Katy Perry.

Et pour vous montrer ma dévotion, je suis même allé jusqu’à écouter les versions originales ! Au risque de perdre mes tympans. Rassurez vous ils sont toujours là !
Mais alors quoi ça donne ce « Rhapsodies in Black » ? Et bien finalement ce n’est pas SI catastrophique.
Les lignes de chant étant le seul truc un poil travaillé dans les versions originales, l’addition de guitares et orchestrations apporte un net plus non négligeable. De plus chacune des miss a une tessiture et un timbre à part donc les quatre chants se mêlent parfaitement.

Même si « Unfaithful », « Impossible », « Heaven » et « Firework » passent assez bien, il faut quand même dire que ça pue le commercial à plein nez et honnêtement ça ne me plaît pas spécialement que des gonzesses comme Rihanna entrent dans le métal par ce biais !
J’ajouterai que la reprise de « Skyfall » n’apporte pas grand-chose à l’original que je trouve déjà très moyen.

Je suis donc mi figue mi raisin, c’est moins pire que ce que je croyais, la production et le talent des filles est incontestable mais il en sort un produit qui ethiquement me dérange, malgré, j’insiste, quelques titres à l’écoute sympathique et une originalité certaine.
 
Critique : SBM
Note : 5.5/10
Site du groupe : Facebook Officiel
Vues : 4859 fois