Chronique

METALIUM - AS ONE CHAPTER 4 / Massacre Records 2004

Deux ans après « Hero Nation chapter 3 » Metalium revient avec « As One », 4ème opus donc, que j’attendais avec impatience. A noter aucun changement de line up cette fois ci (enfin !!). C’est donc avec bonheur que je vais écouter cette galette speed.
« Astral avatar » l’intro habituelle change de celle des deux derniers opus mais reste sans grand intérêt. « Warrior » déboule dans une version bien speed avec un son un peu simple, le refrain rappelle énormément celui des trois premières chansons de chaque album à savoir des notes très hautes à croire que Hanning Basse essaie de battre son record de hauteur.
« Pain crawles in the night » nous est présenté par le narrateur et reste dans l’esprit speed, puis « Find out » avec sa grosse intro à la basse continue l’aventure de Metalians qui retrouvent une compagne pour un duo (à croire que notre héros et en rhute depuis « Hero Nation » et la gente demoiselle sur « Infinite Love ») un bon gros morceau bien rentre dedans mais il est vrai que depuis le début les morceaux sont bon mais manquent de nouveauté, il en est dommage surtout au bout de quatre albums.« No One Will Save You » n’apporte rien de plus que le reste (bien dommage) malgré un bon refrain, mais heureusement qu’arrive « Meaning Of Light Part 1 » enchaîné avec le morceau de l’album « Illuminated » grande chanson épique plus mid tempo lourde et bien pensée qui reste dans la tête avec en plus une partie instrumentale rappelant Ayreon et finie par « Meaning Of Light Part 2 » certes il aurait pu faire qu’un, mais bon ils l’ont voulus comme ça.
Donc un bon point mais au bout de six chansons !« Athena » avec son couplet connu : basse chant puis la guitare, du déjà vu même si le morceau et bon il n’amène toujours rien.« Power Strikes The Carth » lui aussi présenté par une narration débute sur une intro lourde avec des chœurs guerriers puis repart sur du … speed, vachement original (heureusement que Metalium est un groupe de speed sinon on pourrait les taxer de ne pas savoir être varier)un bon refrain tout de même avec les chœurs de l’intro mais ça fait pas tout.« Godness Of Love And Pain » c’est du gros speed dans l’esprit des meilleurs compos du « State Of Triumph » qui te prend l’envie de headbanger comme un fou, bien bon, ça fait plaisir.Pour finir « As One » le titre track qui est bien jouissif avec ses gros chœurs guerriers et son bon dynamisme enfin un morceau original même s’il me fait penser à « God Of Thunder » de Kiss allez savoir pourquoi ! Cette chanson donne un petit côté gai et fini très bien cet opus.
Un album terne par son manque d’originalité qui conviendra au fan malgré quelques bons morceaux qui remontent l’intérêt mais pas assez.Pour ceux qui veulent découvrir le groupe je leur conseille le « State Of Triumph Chapter 2»Bien supérieur.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe : site officiel de Métalium
Vues : 4859 fois