Chronique

BIOCIDE – LE SYNDROME DE MEURFY / NARKOSIA RECORDS 2005

Ce groupe français n’est pas à son premier essai, Narkosia étant leur précédant opus.  Evoluant dans un rock sans frontières cet ex groupe de Hardcore va en surprendre plus d’un.
 
« Murfy » débute dans une étrange atmosphère qui pourrait faire penser à Rage Against The Machine ou No One Is Innocent. Un premier morceau qui mélange du bon : le refrain, et du moins bon : le reste.  « Nothing » poursuit l’aventure calmement avec un petit air à la Red Hot Chili Peppers, sympa mais pas très accrocheur. « Ayayay » est assez bordélique est presque inaudible (pour moi en tout cas) à zapper.
« My memory is woolly » débute sur des percus arabes qui rend l’ensemble bien exotique on attend des grosses guitares pour sublimer le tout mais non c’est d’abord une basse qui se fait entendre. Le reste du groupe entre en jeu dans une interminable instru, qui malheureusement a laissé le coté exotique au placard et se fait beaucoup trop longue : à oublier aussi.
« Drugs » entame paisiblement un titre étrange et lugubre. « 60 floors to learn how to fly » commence bien rock. On retrouve ces chants râpés qui dénaturent à mon goût la compo au bon refrain. « Winky » me fait pas plus d’effet n’accrochant définitivement pas à ce rock fusion.  
Très joli début acoustique pour « Voices » qui fait dans le mélancolique assez prenant. « N.L.T.H » on continue dans ce rock perturbé mais là bien meilleur (ah quand même) mais « Yuholl » ne poursuit pas mes espoirs avec son acoustique sans grand repère.
Pour terminer c’est un impressionnante instrumentale qui rappelle King Crimson « Sue Helen » et clôture ce CD de fort belle manière.
 
Conclusion : malgré quelque passage sympa ce style ne me donne pas grande émotion si ce n’est de vite passer à autre chose. Un album à oublier pour tout ce qui se retrouverons dans ces quelques lignes.
 
Critique : Guillaume
Note : 4/10
Site du groupe : site officiel de biocide
Vues : 4839 fois