Chronique

NEW FAVOURITE - BLOOD BLAST / Autoproduction 2020

New Favourite n'est pas composé d'inconnus car on trouve en son sein, Alex Diaz de The Prestige et Pierre qui a sévi chez les mayennais de As We Draw. Produit par le talentueux Amaury Sauvé, spécialiste du gros son qui tue, cet EP est un petit bijou. Il est rare d'entendre un jeune groupe faire preuve d'autant de maturité dès ses débuts. Avec le premier morceau, « Tape Worms », le trio frappe fort d'emblée. On est emballé par leur style, par leur puissance sonore et par cette rythmique très post Fugazi. On sent que ces garçons ont beaucoup écouté la scène post hard-core de Washington . Mais si les influences sont là, elles ne sont pas pesantes et au contraire bien digérées. Le deuxième titre, « Holy Eyes » se révèle tout aussi bon mais évoque davantage (notamment au niveau du chant où l'on croirait entendre Perry Farrell) Jane's Addiction que Fugazi.

« Lust Friend » mélange rock efficace à la Hives et riffs à la At the Drive In pour un résultat plus que convaincant. « Yeah These Ain't no) Love Killers » ne fait pas baisser le tempo. Le morceau vogue cette fois vers un côté rock puissant doublé d' une mélodie presque pop. New Favourite montre ainsi sa capacité à embraser des univers musicaux très larges.

On termine avec « Neons », l'un des tous meilleurs titres du EP, un morceau encore une fois redoutable d'efficacité avec son refrain accrocheur qui vous reste en tête bien longtemps après la dernière écoute et sa batterie monumentale.

Avec ce premier essai, nul doute que le trio va marquer les esprits. Cet EP de très belle facture nous offre cinq morceaux qui allient avec intelligence puissance et mélodie. Ce combo n'a pas, avec cette production, à rougir face aux meilleurs groupes post hard-core et hard-core mélodique anglais et américains. On a déjà hâte d'entendre la suite.
 
Critique : Pierre Arnaud
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 4841 fois