Chronique

MARILYN MANSON - WE ARE CHAOS / Caroline records 2020

Après nous avoir fait sa crise de la cinquante avec un poussif 'Heaven upside down', Manson revient vers nous avec ce nouvel opus annoncé depuis très longtemps et dont il disait avoir été inspiré par David Bowie. Allons voir si notre artiste a repris ses esprits.

Un speech en forme de propagande ouvre « Red, black and blue » avant qu'une grosse batterie suivie par une basse bien vrombissante ne débarquent. Un titre plutôt puissant dans la lignée de 'The pale emperor' qui semble vouloir démontrer le retour artistique de notre homme. Une entrée en matière fort convaincante suivie par le single « We are chaos » qui avait plutôt surpris son monde avec cette ballade étonnante qui se rapproche bien des travaux d'un certain David Bowie. Perso je la trouve sympa et agréable, même si elle vient peut-être un peu tôt.
« Don't chase the dead » arrive en mode rock alternatif presque psychédélique. Une fois de plus on reconnaît la volonté de notre homme d'aller de l'avant et de tester des trucs. En plus là c'est réussi. On poursuit avec un « Paint you with my love » qui fleure bon les 70' mais avec un son très actuel. Une nouvelle ballade aux consonances country bien senties. Décidément Mr Manson a réellement voulu sortir de son confort et grand bien lui a pris.
Un petit piano arrive avec « Half-Way & one step forward » qui reste en mode calme. Un titre vraiment ambiant qui se laisse écouter sans pression. A noter un joli travail sur sa voix. On retrouve du sombre et glauque avec « Infinite darkness ». Les guitares puissantes refont leur apparition et nous offrent un titre efficace.
On retrouve du plus connu avec la groovy et burlesque « Perfume » qui rappellera de bons souvenirs aux vrais fans du révérend. Rien d'exceptionnel mais ça fait plaisir. Puis « Keep my head together » prend le relais avec son rock efficace qui rappelle presque U2 ! Perso j'adore son côté simple qui accroche d'emblée.
« Solve Coagula » arrive elle aussi en mode simple mais pas dénuée d’intérêt. Un titre qui n'apporte pas grand chose à cet opus, mais reste cohérent au reste. On termine par « Broken needle » une ballade toute mélancolique portée par la sublime voix éraillée du maître de cérémonie. Une manière de finir avec les frissons en prime. Que du bonheur !!

Conclusion : avec ce nouvel album Marilyn Manson prouve une fois de plus qu'il est bien plus qu'un simple chanteur mais bel et bien un réel artiste qui cherche à se mettre en danger pour faire avancer son œuvre. Une nouvelle belle réussite qui prouve que finalement l'ex ennemi numéro 1 est bien plus que cela !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4861 fois