Chronique

GIRLS ROCK BAND KAKUMEI - HIGH SPEED MAGNUM / Autoproduction 2018

Pendant leurs années au lycée, en 2013, deux japonaises (SERINA [Basse, Choeurs] et ASAKA [Chant, Guitare] ) forment un groupe nommé GIRLS ROCK BAND KAKUMEI. La discographie du groupe est frugale car elle compte trois mini Cds et un album (« Don’t Stop » en 2017).
Le trio (car rejoint par la batteuse JUNNA) s’est tout de même fait un petit nom sur l’archipel et est forcément arrivé à mes oreilles…
Je vais donc un peu vous raconter ce que je pense de ce petit groupe, qui depuis le départ de leur batteuse en cette triste année, s’appelle désormais TRIDENT (et qui a montré du très lourd)

Ici c’est sur « High Speed Magnum », sorti en 2018 que mon dévolu se jette. « GO CRAZY » commence directement avec un bon gros riff de rock metal qui tache ! Une rythmique assez facile à chanter, mais une batterie complexe. Les lignes mélodiques sont très bien trouvées, le chant japonais étant maintenant ce que je préfère en terme de musicalité. La voix d’ASAKA me plaît beaucoup et je me surprend à jumper dans mon appart comme un possédé ! Une régal! Et quel break mes cousins !!!
« RESISTANCE » ne ralentit pas ! Je retrouve un schéma rythmique qui semble être assez commun dans le rock japonais… Mais ça passe bien ! Trois demoiselles mais quel bordel !! La batteuse ne fait pas semblant quand elle tape ! « Utopia » c’est mon moment jouissif de ce mini CD. Le couplet est absolument dantesque ! ASAKA impressionne par sa montée dans les aigus. Sa guitare groove bien je me régale !! C’est tout sauf linéaire et ça apporte cette touche de complexité qu’il faut.

Étant sur un mini CD, pas le temps de faire du tendre, on balance la sauce non stop de A à Z et on botte des culs ! Ainsi « CHANGE », sans changer la recette du groupe, envoie du bon gros rock burné (voyez l’ironie) qui montre que les japonaises ont plus de talents et de courage que nombre d’occidentales qui sont, elles, là pour montrer miches et chonchons (moi raciste de la musique moderne ?? Oui)
Allez on termine ce premier contact avec « Splash » un poil en deçà car j’ai un peu de mal avec la ligne de chant et surtout le refrain. Mais bon c’est quand même plaisant, mais après les quatre bombes c’est très très légèrement frustrant (mais oui je titille des drosophiles à ce niveau là).

L’essaye c’est l’adopter ! J’ai découvert ce projet en tombant sur un clip de TRIDENT fort sympathique, et en fouillant j’ai trouvé ces albums là… Bon obligé d’importer du Japon mais que voulez vous, quand on est fan on compte pas ! Mention très bien pour les filles !! et Respect !!
 
Critique : SBM
Note : 9/10
Site du groupe : Twitter officiel
Vues : 5119 fois