Chronique

BLUE OYSTER CULT - THE SYMBOL REMAINS / Frontiers records 2020

Et bien on peut dire qu'il se sera fait attendre ce nouvel album. 19 ans que cela dure et pourtant le groupe a toujours été actif ! Alors nous voici en présence d'une page d'histoire qui je l'espère va être réussie.

On attaque de front avec « That was me », un titre rentre dedans qui démontre que le groupe a encore la niaque ! Un vrai titre pour Eric Bloom qui fait le taf (A noter un break reaggae des plus sympathique). A la suite « Box in my head » retrouve le coté plus hard rock mélodique cher à notre Donald 'Buch Dharma' Roeser. Une petite sucrerie bienvenue qui fait plaisir.
3ème titre et 3ème chanteur (et accessoirement guitariste) avec la Power ballade « Tainted blood » et Richie Castellano, qui nous présente une très jolie voix chaude et parfaite pour ce moment là. Un superbe instant qui me fait dire qu'on tient du lourd ! Un peu de piano et de légèreté avec « Nightmare epiphany » qui lorgne vers le rock 60' saupoudré de Jazz et qui nous offre un vrai moment de bonheur ! On continue avec « Edge of the world » qui permet à Eric de nous livrer un mid tempo groovy qui à nouveau fonctionne à merveille. Puis « The machine » arrive avec hargne et apporte un bon rock n roll qui décoiffe. A nouveau un excellent titre à se mettre entre les oreilles !
Le rock n roll est encore avec nous pour un excitant et décapant « Train true ». remuant et old school à souhait. Puis on enfonce encore le clou avec un speed « The return of St Cecilia » qui est très loin de faire retomber la pression !!
Place à la lourde « Stand and fight » très métal avec des relents de Megadeth (surtout dans la voix d'Eric) et de Manowar (surtout dans ces chœurs virils), qui nous fait dire que les papys ont bien les crocs.
Un peu de douceur avec la gentille « Florida man ».Un passage apaisant qui fait du bien et se laisse écouter avec plaisir. Le très grand moment arrive avec « The alchemist » qui mêle piano, lourde guitare et chant lugubre. Un retour en arrière qui me rappelle le génial 'Secret treatries' de 1974. Pour moi tout simplement, le meilleur titre de cet opus !!
On retrouve du plus simple avec « Secret road » qui dénote. Pas un mauvais titre mais peut être trop simple. Heureusement cela ne dure pas car « There's a crime » arrive en rockant fort ! Un titre qui donne le peps et remet des couleurs à l'ensemble.
Puis on termine avec « Fight », une sorte d'ovni musical plutôt soft qui surprend ! Une fin qui restera dans la tête tant on ne s'y attend pas.

Conclusion : pour son grand retour, le culte le l’huître bleu, nous a pondu une perle ! Oui ok ce n'est pas le meilleur album du groupe, mais être capable de nous proposer un tel album après presque 20 ans de vide et à plus de 70 ans, il ne peut que recevoir un très grand bravo !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4840 fois