Chronique

LAST ADDICTION - INNER ABYSS / M & O Music 2021

Formé en 2016 Last Addiction a pris son temps pour mûrir son projet avant de sortir son premier album et bien leur en a pris car « Inner Abyss » est une belle réussite. Après un premier EP convaincant sorti fin 2019, le groupe de Heyrieux a profité du confinement pour composer ce nouvel album avant de l’enregistrer à la rentrée 2020.

« Inner Abyss » fait preuve au cours des huit plages qui le compose d’une grande maturité pour un groupe aussi jeune. Le combo évolue entre heavy et metal-core, sachant mêler les deux genres avec une grande efficacité. On ne s’ennuie jamais à l’écoute de ce premier opus extrêmement bien foutu et à la production soignée.

L’une des grandes forces de l’album s’avère être le chant de Dylan. Un chant clair et mélodique qui souligne de la meilleure façon qui soit les solides compos du groupe.

Last Addiction sait alterner avec une efficacité qui fait plaisir à entendre un sens de la mélodie certain mêlé à des riffs agressifs et rentre-dedans. Les soli sont toujours courts, rapides et ultra carrés. Le groupe n’en rajoute pas des tonnes préférant une formule concise et efficace qui fait tout l’attrait de ce premier album. La production est à cet égard parfaite qui met bien en valeur une formule qui semble déjà bien rodée. Il y a en outre une grande qualité dans les arrangements comme ses subtils et prenantes notes de piano qui font la grande force de « Demons on your shoulders-part 2 », peut-être le meilleur titre du disque.

On ne connaissait rien de ce groupe avant l’écoute de cet album. On a droit à une bien belle découverte. Incontestablement Last Addiction est un groupe qui promet beaucoup.
 
Critique : Pierre Arnaud
Note : 8/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 100 fois