Chronique

TIMO TOLKKI\'S AVALON - THE ENIGMA BIRTH / Frontiers Music Srl 2021

Ah, AVALON… lieu légendaire dans l’histoire du roi Arthur, mais aussi dans l’histoire de Timo Tolkki ! En effet, l’aventure musicale de ce metal opéra n’en ai que épique.
Résumé: après un premier bon disque « Land Of New Hope » qui est en fait le dernier volet de la trilogie, un second volet « Angels of the Apocalypse » qui est un beau tolet niveau production, un troisième opus « Return to Eden » (qui est donc en fait le premier volet de la trilogie) qui a su donner un nouvel intérêt, et pas des moindre car l’album est vraiment bon, grâce à l’arrivée d’Aldo Lonobile (Secret Sphere) à la production, voici que le finnois arrive avec un nouvel opus « The Enigma Birth », avec toujours en renfort Aldo Lonobile, ce qui rassure un peu.

Quand on regarde la liste des invités, l’avis est plutôt mitigé. Au delà du retour de Fabio Lione déjà présent sur le second volet, il y a James Labrie (Dream Theater) et Jake E (Cyhra / ex Amaranthe) mais à côté de ça ce ne sont « quasiment que » des poulains de l’écurie Frontiers et Pellek qui a vu sa popularité exploser avec ses vidéos de reprises sur Youtube.
Le premier single dévoilé est donc « Master of Hell » sur lequel Raphael Mendes (Icon of Sin) chante. Titre intéressante, assez classique niveau composition côté Timo Tolkki mais avec un avis mitigé car ça reste proche de la production de Angels Of The Apocalypse. Le second single « The Fire and the sinner » quand à lui met en avant le duo Jake E et Brittney Slayes (Unleash the Archers). Une power ballade intéressante et prenante sur laquelle les deux chanteurs offrent une performance captivante. Troisième single, « Beautiful Lie » mené par James Labrie est dévoilé le jour de la sortie de l’album. C’est d’ailleurs le seul morceau de l’album dans lequel intervient Mr Labrie. Cette fois-ci, le niveau monte d’un cran niveau composition. Plus heavy, plus énergique, ce titre donne plus envie quand au fait de découvrir ce nouvel opus.
Peu emballé par les single, l’écoute de l’album démarre avec le titre éponyme « The Enigma birth » avec Pellek en lead vocal. Il faut le dire, sa prestation est à la hauteur des attentes et offre une mise en bouche alléchante. « I just Collapse » vient équilibrer la donne avec une ligne de chant cent pour cent féminin, ce avec Caterina Nix (Chaos Magic). L’intérêt se fait sur un refrain explosif mais un morceau en soit pas forcément mémorable. C’est d’ailleurs ce que l’on va reprocher à cet album. Il n’y a pas vraiment de gros hit sur cet opus contrairement à l’album « Return To Eden » qui est une bombe en soit !
Dans ce cas là, tout est misé sur le talent des chanteurs, et ils sont au rendez-vous qu’on aime aime ou pas ce qu’ils font en général. Bien entendu il y a quand même des chansons qui sortent du rang avec par exemple la très Amaranthesque « Truth » sur laquelle et logiquement chante Jake E, ou encore l’explosive « Without Fear » concluant l’album où Fabio Lione est saisissant, donnant à ce speed metal toute sa splendeur.

Cet « Enigma Birth » est loin d’être à la hauteur du « Return To Eden » ou du « Land Of New Hope » mais est quand même bien au dessus du catastrophique « Angels of the Apocalypse ». Cependant la production de cet opus laissera un goût un peu amer car elle est au fond étouffée, manquant de fraicheur et de puissance comme ce genre de musique a besoin.

Chansons:

The Enigma Birth - Featuring Pellek
I Just Collapse - Featuring Caterina Nix
Memories - Featuring Caterina Nix , Brittney Slayes
Master Of Hell - Featuring Raphael Mendes
Beautiful Lie - Featuring James LaBrie
Truth - Featuriing Jake E
Another Day - Featuring Marina La Torraca
Beauty And War - Featuring Raphael Mendes
Dreaming - - Featuring Fabio Lione
The Fire And The Sinner - Featuring Jake E and Brittney Slayes
Time - Featuring Marina La Torraca
Without Fear - Featuring Fabio Lione
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe : Page Facebook
Vues : 5446 fois