Chronique

HARDLINE - HEART MIND AND SOUL / Frontiers records 2021

Johnny Geoli revient avec son groupe et je dois dire qu’au vu de ses dernières sorties je suis plutôt enthousiaste quand à celui-ci. Même si Hardline est plus devenu un projet qu’un vrai groupe je garde espoir.

On commence sur les chapeaux de roues avec « Fuel to the fire » qui envoie comme il faut et met très bien en valeur l’organe exceptionnel de Johnny ! A la suite « Surrender » fait le job avec un bon titre calibré et très efficace.
« If i could i would » reste dans le même esprit et sans révolutionner quoi que ce soit fait le job de manière confortable. Un petit « Like that » vient apporter du calme et ainsi faire respirer grâce à ce single au potentiel certain !
Place à la ballade avec « Heavenly » qui n’est pas un hommage vibrant au groupe de Ben Sotto, mais juste un moment doux, aux effluves Toto, sans grand plus. « Waiting for your fall » retrouve du rythme et de l’engagement pour notre plus grand plaisir ! Un bon titre de Hard mélodique, qui file la banane.
Puis avec « The curse » débarque un mid tempo groovy du plus bel effet. A nouveau l’efficacité prédomine avec réussite. Malgré son début calme « Heartless » n’est pas une deuxième ballade mais plutôt un titre qui aime jouer avec les rythmes et nous proposer du bien bon qui file la pêche !!
Avec « Searching for grace » nous avons droit à du simple sans grande prétention. Un peu de soft pour nous. « 80’s moment » est exactement ce qu’on attend, un titre sonnant année 80 et qui fait plaisir. On se rapproche presque de l’esprit du premier album du groupe.
Tout ce termine avec ce « We belong », un titre acoustique des plus agréable qui permet de terminer sur une très bonne note cet opus agréable et parfait pour l’été.

Conclusion : pour ce nouvel opus Hardline ne propose rien d’exceptionnel mais réalise de bonnes choses agréables à écouter et qui donneront du bonheur aux auditeurs, sans prise de tête.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 4627 fois