Chronique

SORTILEGE - PHOENIX / Verycords 2021

Voilà bien un moment historique dans le microcosme du métal Français avec le retour d’un de ses plus beaux fleurons : Sortilège !!! Alors oui ceux qui ont suivi l’histoire savent qu’il y a eu une scission entre les musiciens et le chanteur, mais ce n’est pas la question. C’est donc ce dernier qui tire le premier, en revisitant à la sauce 2021, 12 titres issus de ses albums. Une bien bonne idée avant de découvrir des nouvelles compos prévues pour début 2022.

Ça commence fort avec « D’ailleurs » qui se voit sur-vitaminé par une production actuelle du plus bel effet. Autre bonne nouvelle la voix de Christian ‘Zouille’ Augustin est toujours aussi bonne, avec un grain de voix vieilli qui rappelle Rob Halford (Judas Priest) aujourd’hui ou bien Ronnie Atkins (Pretty maids). A la suite « Progéniture destructrice » envoie elle aussi, sévère. Il faut dire que le groupe qui accompagne notre chanteur c’est du lourd à l’image de Bruno Ramos (Ex Manigance) véritable virtuose de la 6 cordes qui nous livre des solos dantesques.
Un peu de calme avec « Délire d’un fou » qui là aussi passe bien. Qu’il est bon de constater que cette voix à su garder ses capacités même si le temps a fait son œuvre, car ici elle est bien mise à l’épreuve. La très célèbre « Messager » arrive et quel plaisir de la réécouter. Un titre toujours aussi exquis qui prouve bien que la bonne musique n’a pas d’âge !
Un petit Mid tempo avec « Phoenix » débarque et ne ralentit pas les bonnes sensations du début. Un nouveau titre qui montre ce que le groupe peut nous proposer en 2021. Puis « Majesté » enfonce le clou avec à nouveau du rythme qui fait taper du pied !
« Mourir pour une princesse » arrive avec entrain et nous replonge dans les années 80. A noter que le lifting réalisé sur la plupart des titres sied à merveilles à ces ‘relectures’ les ancrant sans soucis dans le 21ème siècle. « Civilisations perdues » part à 100 à l’heure et va te faire Headbanger comme il y 35 ans. Que du bonheur !!
« Gladiateur » est un nouveau Mid tempo plutôt puissant qui met bien en valeur les paroles de ‘Zouille’. La sublime « Quand un aveugle rêve » vient à nous et file des frissons. Une fois de plus la qualité d’écriture, aussi bien musicale que pour les paroles, est toujours au top.
Deuxième nouveau titre avec « Toujours plus haut », qui se veut plus ‘complexe’ et même si elle est sympa perd un peu en efficacité. A voir comment le groupe peut développer cette facette de sa musique.
« Marchand d’hommes » reprend les anciens titres avec ce magnifique morceau aux sonorités orientales qui me fait vibrer. Tout comme ce « Chasse le dragon » qui est aussi un sacré moment de bravoure. On termine avec l’hymne « Sortilège » qui en reste un avec cette modernisation bien sentie.

Conclusion : que dire de cet album ? Et bien qu’il fait un bien fou, car il remet au gout du jour des chansons d’un autre temps qui étaient déjà excellentes à l’époque et qui gagnent en modernité ! Oui le retour de Sortilège n’est pas un coup d’épée dans l’eau et annonce du lourd pour la suite.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4648 fois