Chronique

GUS G - QUANTUM LEAP / AFM records 2021

Le génial guitariste Grec revient avec son 4ème album solo qui cette fois ci sera complètement instrumental. Une belle surprise qui me titille grandement, alors pourquoi attendre plus longtemps ?

On débute ce festival de la 6 cordes par « Exosphere » qui permet de constater que notre guitare héros ne souhaite pas non plus nous gaver de notes vertigineuses mais bien de composer de vrai morceau. On accélère le rythme avec « Fierce » qui déboite pas mal ! Un petit conseil je vous recommande de voir le clip qui est vraiment bien drôle !
Puis « Demon stomp » poursuit l’aventure à coup de descentes de manche rapides et déferlement de notes démoniaques. Oui notre guitariste sait y faire. Un peu de calme avec « Enigma of life » qui permet de constater que notre homme sait être beau quand il le faut !
« Chronesthesia » a une approche plus rock et très rapide. Un esprit old school sort de là et ce n’est pas pour me déplaire. Puis un « Into the unknown » rythmé mais mélodique entre en jeu et démontre bien que notre héros sait vraiment y faire en instrumental.
« Not forgotten » est un court titre qui là encore met en avant la mélodie et fait bien son effet. On retrouve l’esprit 80’ avec des claviers caractéristiques pour « Night driver », qui me font penser au maitre de l’époque : Joe Satriani.
Gros riff bien gras et moderne pour ce « Judgement day », qui réveille. Une fois de plus on continue de voyager à coup de notes de guitares d’une précision chirurgicales !!!
Pour finir c’est « Quantum leap », un morceau mélodique qui conclut cet opus fort intéressant.

Conclusion : pour son premier effort instrumental, Gus G s’en tire avec les honneurs et prouve qu’il est bien plus qu’un simple shredder. Un opus rempli de belles choses qui ne demande qu’à être découvert.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4648 fois