Chronique

CHEZ KANE - CHEZ KANE / Frontiers Music Srl 2021

Parmi les nombreuses sorties d’album du label italien Frontiers Music, il n’est pas facile de trouver la petite nouvelle pépite qui pourrait se trouver au milieu de tout ça, et surtout au milieu de tous ces gros groupes de rock mélodique dont le CV ainsi que la discographie ne sont plus à présenter.
Pour ce qui est de CHEZ KANE, autant dire qu’il y a eu un buzz à sa sortie (mars 2021 - oui pardon pour le retard) et que forcément j’ai succombé à la tentation et me suis penché sur ce premier album solo CHEZ KANE, chanteuse d’origine britannique qui débarque avec ce disque monté de A à Z par Danny Rexon (Crazy Lixx).

On ne va pas se mentir, dès les premières notes de « Better Than Love » on a une grosse idée de la direction musicale; c’est à dire du rock mélodique classique. Mais la différence est directement faite par la dite protagoniste et sa voix imparable et prenante. L’amorce est faite et on se prend au jeu, se perdant avec aisance dans cette ambiance légère et en même temps dynamique, boostée par un solo au saxo. « All of it » débute de manière simple mais diablement efficace avec une batterie, un couplet pour attaquer ce mid-tempo rock qui en fera chanter plus d’un en concert c’est certain.
C’est d’ailleurs le point fort de cet album que d’avoir des titres ‘simples’ et directs, allant à l’essentiel, appuyés par une chanteuse à la voix catchy et puissante aux relents de Blondie par moments.
On ressent cet apport de fraicheur et d’innocence ce qui montre le travail d’écriture de Danny Rexon, qui a su non seulement s’adapter au timbre et à la technique vocale de Kane mais aussi faire en sorte que les compositions soient inspirées par la vague nostalgique des années 80 (rappelant la dynamique de certaines compositions de Kenny Loggins) tout en y incorporant une touche moderne de par la production et l’évolution musicale du genre avec par exemple « Get It On » qui fera vibrer ou encore « Ball ’n chain » qui pourrait sans doute être le titre d’ouverture des concerts.
Le coup de coeur viendra de « Midnight rendezvous » oh combien prenant et énergique qui donnera le coup de boost nécessaire en cas de coup de mou / blues, et saisira les cervicales en bonne et due forme.

Pour un premier effort, la barre a été mise bien haute. Une rookie à suivre, en espérant qu’il y aura suite et qu’on aura la chance de pouvoir la découvrir sur scène pour défendre ce disque plaisant du début à la fin, sans réelle perte d’intérêt et de temps mort. Bravo !
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 101 fois