Chronique

EXISTANCE - WOLF ATTACK / Black viper records 2021

Ce jeune groupe Français qui monte sort son 3ème album. Les découvrant à peine je prends le train en marche pour voir de quoi il en retourne !

On débute avec “Highgate vampire” qui nous propose un Heavy metal très inspiré des 80’. C’est efficace et la production de François Merle (Manigance) aux petits oignons, permet au groupe de gagner en puissance !! Un début des plus prometteur qui ne demande qu’à être poursuivi. Et voici donc “Deathbringer” qui continue dans la même veine. De bons riffs simples mais efficaces à souhait et nous voilà partis pour Headbanger comme il y a 40 ans !!
On calme quelque peu le jeu avec la plus mélodique mais toujours bien rythmée “Power of the gods”. On sent vraiment que nos jeunes loups sont comme des poissons dans l’eau et ont compris et assimilé comme il se doit les codes de cette musique ! Un peu de “Rock’n roll” pour changer !? Un titre fun à souhait qui fait du bien et te fait taper du pied trop facilement. Un pur bonheur !!!
Jenny’s dreams”, retrouve du plus classique et réussit toujours à être intéressant. Il faut dire que tout est calibré pour faire de l’effet. Un petit Mid Tempo avec “Sniper alley”, qui là encore fonctionne comme il se doit. A noter une petite accélération certes convenue mais qui rend ce titre encore meilleur !!
On retrouve du rythme effréné avec un “Preacher of insanity”, qui tabasse et là encore fait du bien. Quelle énergie ce groupe ! Puis “You gotta rock it” ne lâche rien avec son coté plus FM. Je n’ose imaginer ce que tout ça va donner en concert !! Une vraie petite tuerie !
Avec “Wolf attack” on lorgne vers un certain Accept, qui speede bien fort par la suite. À nouveau un titre taillé pour la scène ! Dernier morceau original avec “Tears of fire”, une ballade dans la plus pure tradition qui permet de constater que même là ils sont géniaux !
Le groupe ne pouvait pas, ne pas rendre hommage à Didier Izard, chanteur de H-BOMB et surtout père de Julian (le chanteur guitariste d’Existance), décédé en 2018, avec "Gwendoline", qui est très respectueuse.

Conclusion : ici rien de révolutionnaire mais nos jeunes Français pratiquent un Heavy metal de qualité qui devrait, sans sourciller, plaire aux fans du genre. Une bien belle découverte qui j’espère aura les moyens de continuer à nous régaler !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4865 fois