Chronique

MAUDITS - ANGLE MORT / Klonosphere 2021

L’an dernier Maudits nous avait gratifié d’un premier album particulièrement réussi. Le trio devenu duo entre temps nous offre aujourd’hui un nouvel opus entre long EP, mini-album et même, pour certains genres musicaux, véritable album puisqu’on a droit ici à 35 minutes de musique. Le combo revisite sur cet EP trois des morceaux du premier album. Des titres tellement retravaillés que seul l’auditeur particulièrement attentif pourra les reconnaitre. Le groupe nous offre également au passage deux nouveaux morceaux totalement inédits.

Si le premier album de Maudits se situait à la frontière du prog et du post-metal, « Angle Mort » est très différent musicalement. Le duo s’éloigne en effet ici du metal pur même si certaines structures de morceau restent encore affiliées au genre (« Perdu d’avance » notamment et son intro quasi doom). On sait que certains membres de Maudits viennent de la scène prog et cela s’entend. On retrouve dans les morceaux de cet EP cette progression typique du prog-rock qui donnent aux morceaux un côté planant et éthéré (c’est particulièrement vrai sur « Résilience 2021 »). On sent que l’on a affaire à des musiciens aguerris mais là où réside toute l’intelligence de Maudits c’est de ne jamais vouloir en faire trop, de n’être pas dans le démonstratif comme peuvent l’être nombre de formations prog.

Avec « Angle Mort » Maudits réussit à être tout aussi inventif et audacieux que sur son premier album mais en évitant la redite. Le groupe aurait pu se contenter de reproduire une recette qui lui a réussi mais il tente, au contraire et avec brio de s’aventurer vers de nouvelles voies musicales. Maudits est de ce fait sur ce nouvel opus, tout aussi passionnant qu’il ne l’était sur sa première œuvre. On a déjà hâte d’entendre les futures sorties d’un combo hors-norme et inclassable.
 
Critique : Pierre Arnaud
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 4898 fois