Chronique

MAGNUM - THE MONSTER ROARS / SPV 2022

Après un excellent ‘The serpent rings’ voici que nos Anglais reviennent pour leur 22ème album ! Le duo des vétérans Tony Clarkin et Bob Catley, 74 ans chacun, ne veut rien lâcher et animé d’une éternelle jeunesse et inépuisable inspiration vient nous compter de nouvelles aventures en espérant quelles soient toujours aussi merveilleuses.

On débute par la title track qui nous propose un départ calme avant de se transformer en un Mid tempo dans la pure veine de ce que le groupe aime à nous proposer. Puis à nouveau du calme pour “Remember” qui heureusement se veut plus Rock par la suite. Un titre efficace et qui met cet opus sur de bons rails !
All you believe in” s’ouvre encore avec un piano calme et évolue en un titre mélodique aux guitares acérées. Un joli titre bien mis en valeur par la voix de Bob qui a vraiment retrouvé toute sa superbe ! Un petit “I won’t let you down” arrive entre passage cool et moment plus relevé. Un single qui fait son job.
Enfin un titre Rock avec “The present not the past”, qui vient booster l’ensemble. Un moment qui te fait taper du pied et donne la banane. Ambiance live pour “No steppin’ stones” et ses gros cuivres qui filent une patate monstre !! Un titre surprenant mais qui met le feu et sera adopté par tout le monde.
That freedom word” est à mettre à nouveau dans les titres qui pulsent. Un moment bien Rock qui prouve que malgré leur âge ils ont encore bien la pêche ! Un orgue ouvre “Your blood is violence” suivi d’un bon riff de guitare. Un bon Mid tempo où la guitare est reine.
Place à la ballade “Walk the silent hours”, simple et très jolie qui à nouveau met en avant l’organe fabuleux de Mr Catley ! On retrouve du rythme et des guitares Rock pour “The day after the night before” une bien bonne chose que voilà.
La guitare de Tony monte en puissance pour ce “Come holy men”. Le titre le plus Hard Rock de la galette qui fait un bien fou !! On clôt l’aventure avec une dernière ballade “Can’t buy yourself a heaven”, très émouvante. Un doux moment qui ressemble au paradis.

Conclusion : 22ème album en 2022 et nouvelle réussite pour nos Anglais qui sont dans une forme olympique. Foncez, vous ne serez pas déçu.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 4860 fois