Chronique

BLACK EYE - BLACK EYE / Frontiers records 2022

Nouveau projet du coté de nos Italiens spécialistes du genre, avec cette fois ci, un construit autour du producteur/guitariste/auteur-compositeur Aldo Lonobile (Secret Sphere), et du chanteur David Readman (Pink Cream 69) ,ce qui m’a fait m’y intéresser. Alors qu'allons nous avoir avec ce duo qui a de la gueule ?

On envoie direct avec « The hurricane » qui montre dans quoi le projet évolue. Un métal mélodique incisif et direct qui met en valeur la puissante voix de David. On enfonce le clou avec « Space travel » et son armée de synthés ainsi qu’une basse bien ronde et mise en avant. On peut dire que le travail de composition va à l’essentiel pas de chichis ou de fioritures inutiles.
« Break the chains » poursuit dans une voix plus Heavy et ne déroge pas à la ligne de conduite du début. Je dois juste avouer que malgré le fait d’être un grand fan de David Readam je le trouve ici, pas des plus à sa place poussant trop sa voix et devenant irritant par moment. Dommage que la subtilité manque. Un petit « No turning back » vient calmer le jeu. Un Mid tempo ultra mélodique qui fait du bien.
On reprend tranquillement avec un « Darkest night » plus sombre, qui fait son effet sans non plus transcender. Puis « Midnight sunset » prend le relais avec une ballade, simple où à nouveau c’est la voix qui compte.
Le métal direct dans ta gueule revient avec un « Under enemy’s fire » qui va droit au but ! Ici ça ne rigole pas une seconde. Un peu de clavier pour introniser la plus ‘Rock’ « The landing » qui fait bien son job. On accélère fortement le rythme pour « Don’t trust anyone », qui elle aussi va à l’essentiel !
« When you’re gone », n’est pas une deuxième ballade mais bel et bien un titre puissant très Power Metal. On termine avec « Time stand still » qui ne change rien à la donne. Un titre de plus qui lorgne vers le plus mélodique pour clôturer ce projet 100% formaté.

Conclusion : voilà un projet simple qui est vraiment fait pour mettre en avant l’impressionnante voix de Mr David Readman, qui en fait des caisses. Rien d’original ou d’exceptionnel juste du conventionnel bien fichu qui devrait plaire aux fans de Heavy mélodique.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 149 fois