Chronique

JOURNEY - FREEDOM / Frontiers records 2022

Il aura fallu 11 ans et une situation digne d’une sitcom US pour que la légende du rock mélodique revienne vers nous. Toujours accompagné de son chanteur Arnel Pineda, Neal Schon & Jonathan Cain armés de nouveaux venus vont enfin livrer de nouvelles compos (15 au total) pour le plus grand bonheur de ses fans !! Allez c’est parti ça a assez duré !!

Le piano de Jonathan ouvre le bal, puis la voix d’Arnel et voici « Together we run » le premier titre de ce nouvel opus. Un Mid tempo dans la plus grande tradition du groupe qui comblera les auditeurs. A la suite « Don’t give up on us » débute de manière très proche du célèbre Separate ways du groupe. Un titre dans la même veine donc mais pas avec le même résultat.
Premier passage calme avec « Still believe in love » qui est une vraie ballade typée 80. Pas la plus réussie mais elle passe. « You got the best of me » apporte enfin du rythme et envoie comme il faut !! Un titre qui fait du bien et taper du pied !
« Live to love again », est déjà la deuxième ballade, dommage je venais juste de me mettre en forme. Un moment sympa mais j’ai la désagréable impression que le groupe ne donne pas tout. J’espère que la suite sera plus mordante avec ce « The way we used to be » ! Pas totalement, mais ce Mid tempo Rock est déjà bien plus engageant. Un bien bon moment avec un refrain fort intéressant.
« Come away with me », semble faire enfin décoller l’album ! Un titre remuant qui t’ambiance bien. Malheureusement une nouvelle ballade vient couper notre élan (pas l’animal !) avec « After Glow » chanté par le revenant Deen Castronovo. Rien de spécial ici, ça fait le travail, Deen chante très bien et Neal Schon nous pond un solo tout en émotion.
« Let it train », se la joue presque Blues avec un Arnel étonnant. Voilà sûrement la surprise de cet opus ! Du gros Rock bien Hard arrive avec « Holdin on » et réveille comme il faut ! Où étaient passés ces titres ??
« All day all night » poursuit sur un rythme groovy qui là aussi fonctionne et met bien en évidence le nouveau bassiste du groupe ! Apparemment le compo a gardé ses titres Rock pour la fin puisque « Don’t go » en est la preuve. Une idée étrange mais au moins on retrouve plus le groupe que l’on connaît.
Pour « United we stand » c’est un Mid tempo calme qui arrive et permet de souffler car on n'était plus habitué à autant de titres décapants d’affilés. Puis
« Life rolls on » prend suite avec un titre mélodique, sympa, qui à nouveau fait le job mais toujours sans grand plus. On termine avec « Beautiful as you are » une jolie ballade, tout d’abord guitare / voix, qui se Rockifie par la suite. Une fin sympathique qui clôt 11 ans d’attente.


Conclusion : je dois avouer être déçu par ce nouvel opus, qui n’est pas au niveau où je l’attendais. Après l’excellent ‘Eclipse’, voici un album avec bien trop de ballades, mal équilibré et surtout avec un groupe qui donne l’impression de n’avoir plus rien à dire. Un grand dommage après 11 longues années d’attente.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 5031 fois