Chronique

BLIND GUARDIAN - THE GOD MACHINE / Nuclear Blast 2022

Après leur interlude symphonique nos Allemands préférés sont enfin de retour pour un opus bien métal !! Une super bonne nouvelle car une sortie du gardien aveugle est toujours un événement !! Alors quel en sera le résultat !!??

Aller, on débute à fond les ballons avec un « Deliver us from evil » qui rappelle le bon vieux Blind Guardian de la fin des 90 ! Un super moment qui déjà nous met en bonne position pour la suite !! Celle-ci reste bien efficace ! « Damnation » démontre bien que le groupe a voulu aller plus à l’essentiel dans ses nouveaux titres. Moins progressif il gagne inévitablement en efficacité.
Vite, vite « Secrets of the American gods », qui débute de manière ambiante avant de nous envoyer un Mid tempo mélodique de haute volée ! Un titre vraiment prenant suivi par un « Violent shadows » qui retrouve le métal percutant et rythmé. Rien de neuf à l’horizon mais un savoir-faire en parfait état !!
« Life beyond the spheres » est quant à lui étrange. Là encore un Mid tempo à l’ambiance particulière qui fonctionne à merveille. Une belle surprise. « Architects of doom » retrouve du plus rentre dedans mais en mode plus progressif. Un titre évolutif qui enivre l’auditeur.
Quelques arpèges calmes ouvrent « Let it be no more », la ballade de ce nouvel opus, qui change de ce que le groupe à l’habitude de nous proposer. Un très bon moment à nouveau ! Le speed dévastateur revient vite à nous avec ce « Blood on the elves » qui va faire headbanger plus d’un et d'une !! Un titre puissant qui ne laisse pas indifférent !
On termine avec ce « Destiny », lui aussi quelque peu étrange et sombre. Un titre qui pourrait presque ne pas coller à l’album. Pas mauvais juste surprenant.

Conclusion : pour ce nouvel opus, Blind Guardian est revenu un peu en arrière en simplifiant sa musique pour la rendre plus efficace. Le savoir faire du groupe faisant le reste nous avons droit à un très, très bon album de Nos Allemands qui prouvent qu’ils en ont encore sous le pied malgré le temps qui passe.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 179 fois