Chronique

IRON ALLIES - BLOOD IN BLOOD OUT / AFM Records 2022

Nouveau venu sur la scène Heavy métal Allemande, Iron Allies est la rencontre entre deux ex Accept (mais pas au même moment) : David Reece (chant) et Herman Franck (Guitare). Je sais que déjà certains ont des poussées d’urticaire (le souvenir de ‘Eat the heat’ est toujours douloureux) mais laissons une chance à ce projet. Perso je suis plutôt curieux.

On débute de manière conventionnelle avec ce « Full of surprises » qui rappelle bien les travaux de l’ami Herman. David est très en voix, une bien bonne nouvelle. Après ce début des plus sympathique la Title track débarque en mode Heavy de chez Heavy. Heureusement la voix mélodique de David et les aspirations d’Herman rendent de Mid tempo aéré.
« Destroyers of the night », reprend un peu de rythme pour nous offrir ce que le Heavy Germanique gère de mieux. Oui il n’y a absolument rien de nouveau, ni de vraiment personnel ici mais ça fait le café ! Avec « Fear no evil » on passe en mode rouleau compresseur pour le plus grand plaisir de l’auditeur.
« Evil the gun », continue un album tout tracé et fait toujours son petit effet. Cependant la lourde « Martyrs burn », manque cruellement d’inspiration et se traîne quelque peu. Dommage.
Un petit « Blood on the land » remet les choses en place avec son rythme frénétique (on pense beaucoup à Moon’ Doc). Ici on prend vraiment son pied !! La mélodique « Nightmares in my mind » n’en oublie pas le rythme et poursuit son bel effort. Le Heavy qui tabasse reste présent le temps d’un « Selling out » qui ne fait pas dans la dentelle.
« Freezin » arrive en mode Mid tempo basique. Un titre qui à nouveau fait son petit effet malgré les ficelles évidentes ! « Truth never mattered » retrouve l’accélérateur pour ne pas nous lasser. Simple mais efficace. On clôt ce voyage dans le temps avec « We are legend (you and I) », une auto-congratulation, en forme de Mid tempo guerrier, pour nos deux protagonistes ? Why not, d’ailleurs comme on dit : on n'est jamais mieux servi que par soit même !

Conclusion : cette petite association ne vient rien révolutionner mais apporter son héritage. Un opus convenable qui devrait plaire aux fans de Heavy 80’.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 95 fois